Orange reprend goût à Dailymotion

Entreprise
dailymotion orange

Orange parie sur le développement de Dailymotion au sein du groupe. Avec plan de financement à la clé et synergies entre les services de l’opérateur.

Dailymotion se développera au sein d’Orange.

Trois mois après l’échec des négociations en vue d’un rapprochement entre la plateforme vidéos et Yahoo, Stéphane Richard, P-DG du groupe Orange, a reconsidéré la situation.

Nous avons décidé, après en avoir discuté avec les équipes de Dailymotion, de mettre en œuvre un plan de développement de l’entreprise à l’intérieur d’Orange.”

En investissant 30 millions d’euros dans ce plan de développement, Orange espère faire tripler le chiffre d’affaire de la plateforme de vidéo en streaming d’ici 2016.

Ce plan, d’une durée de trois ans, vise à faire passer le chiffre d’affaires de Dailymotion de 37 millions d’euros, l’an passé, à plus de 100 millions d’euros en 2016, soit une croissance de plus de 30 % par an”, explique Stéphane Richard pour LesEchos.fr.

A terme, cet investissement devrait permettre l’embauche de 60 personnes supplémentaires (un tiers des effectifs) et d’ouvrir de nouveaux bureaux en Espagne, au Japon, au Canada et au Brésil.

Orange affirme ainsi son intention de renforcer l’activité à l’internationale de la startup Dailymotion.

Parallèlement, Dailymotion, qui réalise déjà 85 % de son chiffre d’affaires à l’international, doit mettre en plus l’accent sur des pays tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.”

Le plan de développement comprend aussi l’amélioration des outils existants comme l’interface ou le lecteur vidéo du site de streaming.

Enfin dernier axe de développement, la recherche de synergies avec les autres activités d’Orange.

La plateforme de vidéo sera par exemple mise en avant dans tous les pays où Orange est présent (comme au Sénégal).

L’application de Dailymotion devrait aussi être ajoutée sur l’écran d’accueil des smartphones vendus par Orange si les constructeurs acceptent de le faire.

Une nouvelle qui fera sans doute un bon coup de pub à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

Il avait interdit au groupe Orange de “brader une pépite française aux américains”. Des propos qui avaient été mal perçus à l’époque mais qui semblent finalement être acceptés.

“Nous sommes ouverts à un schéma dans lequel Dailymotion s’intégrerait dans un projet de pôle Internet français.”

Donc, les prétendants comme  Vivendi, Lagardère ou CCM Benchmark peuvent oublier leur offre de reprise.

Stéphane Richard l’affirme haut et fort : “Le processus [de vente, ndlr] est aujourd’hui fermé”.

Peut-être que la récente annonce de la reprise d’AlloCiné par le groupe Fimalac l’a inspiré…

D’ailleurs, son patron Marc Ladreit de Lacharrière avait également regardé le dossier Dailymotion dans le courant du printemps selon Paris-Match.

—–Quiz——

Connaissez-vous bien Orange ?

—————–

Crédit image : Angela Waye-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur