Orange se montre disert sur ses offres Deezer

Cloud

Orange monte une gamme d’offres Internet et mobile intégrant gratuitement le service premium de Deezer ou “à des conditions avantageuses”. Il veut afficher un million de clients d’ici fin 2011.

Fort de leur partenariat stratégique confirmé, Orange et Deezer vont s’épauler pour exploiter la manne de la musique numérique.

Pour la rentrée, l’opérateur compte intégrer des formules de “musique en illimité” dans ses forfaits mobiles ou Internet.

En exclusivité, l’offre payante “Deezer Premium +” de musique en streaming multi-supports (PC, mobile, baladeur Wi-Fi…), donnant accès au catalogue de 7 millions de titres et 30 web radios thématiques, sera intégrée dans des nouvelles formules chez Orange.

De manière basique, elle sera proposée en option à tous les abonnés de l’opérateur (5 euros par mois). Sachant que l’offre indépendante (en passant par Deezer directement) est facturée 9,99 euros par mois.

Sous une forme plus imbriquée, la série limitée “Surf Musique” à 29,90 euros par mois est mise en place (disponible jusqu’au 24 novembre, avec un engagement de 12 mois) :  Internet haut débit “jusqu’à 20 mégabits”, TV d’Orange sur PC (33 chaînes), téléphone illimité sur PC “en cours d’expérimentation” et bien sûr musique “en illimité” sauce Deezer.

Selon l’AFP, Alice Holzman, directrice marketing d’Orange France, vise les 200 000 abonnements à l’option “Deezer Premium +” d’ici la fin de l’année. Fin 2011, l’opérateur compte convertir un million de clients.

En solo, la cadence de recrutements premium de Deezer est largement inférieure : la start-up recense 25 000 clients payants avec un objectif initial de 100 000 d’ici la fin de l’année.

Le coup de pouce d’Orange ne fera pas de mal alors que Jiwa, un service de musique en streaming concurrent de Deezer tombé en liquidation judiciaire, a fermé ses portes dans le courant de l’été.