Orange vise les 300 Mbit/s en LTE-Advanced

4GCloudMobilitéOpérateursRéseaux
lte-advanced-orange

Sous la bienveillance de l’ARCEP, Orange va expérimenter la technologie de réseau mobile LTE-Advanced “sur le terrain”, avec la promesse de débits théoriques atteignant 300 Mbit/s, soit deux fois plus que les offres 4G actuelles.

Orange avance ses pions dans la course aux débits. L’opérateur se lance officiellement sur le chantier du LTE-Advanced.

Cette technologie de réseau mobile qui offre – en théorie – deux fois plus de bande passante que le LTE “basique” sera expérimentée dans les prochains mois à Bordeaux. L’autorisation d’exploitation délivrée ce 18 février par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) court jusqu’au 31 décembre 2014.

Les tests se dérouleront en zone urbaine, avec la promesse d’un débit maximal de 300 Mbit/s en réception, grâce à l’agrégation de deux ondes porteuses. Il s’agira plus précisément d’utiliser deux canaux de 2 x 20 MHz : l’un dans la bande de fréquences à 2,6 GHz actuellement allouée au réseau 4G ; l’autre à 3,5 GHz, en associant les intervalles 3410-3430 MHz et 3510-3530 MHz.

Orange n’annonce encore aucune date pour la commercialisation d’une offre que l’on qualifiera peut-être de “4G+” (bien que le LTE-A désigne initialement la 4G). Tout au plus sait-on que les premiers terminaux compatibles “LTE catégorie 5” arriveront sur le marché au 2e trimestre 2014, à destination des particuliers comme des entreprises. Il pourrait s’agir, dans un premier temps, de micro-routeurs accompagnés des forfaits adéquats.

En attendant la 5G, Orange n’est pas le seul à s’intéresser au LTE-Advanced. SFR et Bouygues Telecom ont déjà conduit plusieurs tests en laboratoire. Voici quelques mois, “l’opérateur au carré rouge” annonçait avoir atteint les 174 Mbit/s en réception. Dans le monde, le premier réseau LTE-A exploité commercialement est opérationnel depuis juin 2013 à Séoul. LG+ a pris le pli, toujours en Corée du Sud, avec le concours de l’équipementier suédois Ericsson. Lequel s’est également illustré en Australie avec Telstra, sur les bandes combinées de fréquences à 900 et 1800 MHz.

orange-lte-a

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit photo : Gunnar Assmy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur