Orange et Vodafone unis dans la fibre optique en Espagne

Régulations
orange-vodafone-fibre-optique-espagne-THD

Face à Telefonica, les deux opérateurs créent une co-entreprise destinée à accélérer la pénétration de la fibre à domicile (FTTH) dans ce pays.

En Espagne, Orange et Vodafone s’associent autour d’une co-entreprise pour déployer des infrastructures (horizontales et verticales) communes dédiées au très haut débit.

Néanmoins, la commercialisation des offres de fibre optique à domicile (FTTH en anglais) sera distincte.

Les deux opérateurs télécoms comptent investir jusqu’à un milliard d’euros dans ces deux réseaux complémentaires.

Objectif affiché dans le communiqué : déployer la fibre dans trois millions de bâtiments dans une cinquantaine de villes d’ici septembre 2017.  Ce qui permettrait de toucher 6 millions de foyers et des entreprises (et de parvenir à un taux de pénétration de 40%).

Néanmoins, les deux groupes ont besoin de la collaboration du leader Telefonica pour avancer dans la phase d’intégration verticale du réseau. Si des obstacles se dressent, Orange se dit prêt à s’adresser aux autorités de régulation de la concurrence.

Du côté de Vodafone, cette collaboration avec Orange en Espagne permettrait d’éviter de passer par la case opération de croissance externe (on a évoqué un possible rachat du câblo-opérateur Ono).

Vodafone doit trouver des moyens pour renforcer ses assises dans le (très) haut débit fixe.  En Espagne, Orange affiche 1,396 million de clients haut débit au 31 décembre 2012.

L’opérateur télécoms, d’origine britannique (présent dans une trentaine de pays), est surtout présent dans le pays à travers ses offres de mobilité.

Comme Orange, il chercherait à acquérir l’opérateur de téléphonie mobile Yoigo actuellement en vente.

———————–
Quiz : Connaissez-vous vraiment la fibre optique ?

———————-

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : PeterPhoto123)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur