Ordi 2.0 : des PC recyclés pour lutter contre la fracture numérique

Mobilité

Le gouvernement veut favoriser les donations d’ordinateurs usagés à recycler, en vue d’une redistribution aux personnes à revenus modestes.

Après le lancement de son programme Ordi 2.0 en juin dernier, destiné à mieux équiper les Français en informatique grâce au recyclage d’ordinateurs, Eric Besson, le secrétaire d’Etat chargé du Développement de l’Economie numérique, a présenté la nouvelle plate-forme Ordi2-0.fr dans le cadre du Plan France Numérique 2012.

Ce site va servir à mettre en relation les entreprises donatrices d’ordinateurs usagés, celles qui sont chargées de leur recyclage, de leur reconditionnement et de leur redistribution, ainsi que les associations et les écoles qui auraient besoin de nouveaux PC remis à neuf.

Ces ordinateurs retapés sont cédés gratuitement ou revendus à un très bas prix à des associations. Ces machines seront ensuite proposées à des foyers modestes pour moins de 200 euros. Selon une étude du Crédoc, seulement 7 Français sur 10 (68%) disposent chez eux d’un ordinateur.

Inciter les entreprises à faire don de leurs vieilles machines

Depuis la loi de Finances de décembre 2007, les entreprises peuvent donner leurs ordinateurs, une fois amortis, à leur salariés, et de façon prioritaire au profit des employés non-cadres, non équipés d’ordinateurs et ayant des enfants.

La Charte Ordi 2.0 a été signée par onze grandes entreprises (Areva, Bolloré, Casino, La Poste, Laser, Poweo, la SNCF, Microsoft, SRF, Yahoo et LesPagesJaunes.fr). Celles-ci s’engagent à offrir à leurs salariés les plus démunis leurs anciens PC ou à les confier pour rénovation à des conditionneurs en vue de leur recyclage et de leur redistribution.

Et les reconditionneurs à avoir choisi d’adhérer au Programme Ordi 2.0 sont aujourd’hui au nombre de dix-sept, tous désormais détenteurs du label “Ordi 2.0”. Une fois récupérés pour le recyclage, les ordinateurs sont débarassés des données personnelles qui y sont stockées, les virus sont éliminés et un nouvel OS Windows est installé, grâce à Microsoft qui a fourni des licences à moindre coût.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur