OS mobile : Android s’ouvre aux applications payantes

Mobilité

Google autorise désormais les développeurs à proposer des applications payantes pour l’OS mobile Android via sa plate-forme Google Market.

Google a annoncé qu’il allait désormais autoriser les développeurs américains et britanniques à vendre leurs applications dédiées à l’OS mobile Android via la plate-forme Google Market.

Sur le blog des développeurs d’Android, Eric Chu, directeur des programme de la plate-forme mobile de Google, a indiqué que le groupe Internet accepterait des “applications facturées” de développeurs. Il faudra passer par le service Google Checkout, un système de paiement et de facturation mis en place par la firme de Mountain View.

“Les développeurs [du Royaume-Uni et des Etats-Unis] peuvent se rendre directement sur la plate-forme en ligne Android Market pour charger leur(s) application(s) avec le prix correspondant pour l’utilisateur final”, explique Eric Chu. “Dans un premier temps, les applications payantes seront disponibles pour les mobinautes américains à compter du milieu de la semaine. Nous prendrons en charge d’autres pays au cours des prochains mois.”

Ainsi, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas,en France et en Espagne, les développeurs auront la possibilité de proposer leurs applications payantes à la fin de ce trimestre. Les développeurs des autres pays devront patienter jusqu’à la fin du premier trimestre 2009.

Le premier appareil fonctionnant sous Android a fait une entrée très remarquée en octobre dernier. Il s’agit du G1 de Google avec HTC, commercialisé par T-Online aux Etats-Unis.

Bien qu’il joue en l’état le rôle de Petit Poucet par rapport au système d’exploitation Windows Mobile, Gartner s’attend à ce qu’Android réalise pas moins de 10 % de part de marché sur le marché des OS mobiles d’ici 2011.

L’une des clés du succès futur de la plate-forme mobile de Google est sa capacité à encourager des applications de grande qualité capables de séduire un maximum d’utilisateurs.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 14 février 2009 et intitulé Android opens its doors to paid apps


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur