MobilitéOS mobilesPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitation

OS mobile : Google Android progresse rapidement aux Etats-Unis

google-android
0 0 1 commentaire

Le cabinet ComScore estime que les parts de marché de Google Android ont progressé de 4,3% aux Etats-Unis en trois mois, alors que Windows Mobile et Palm sont à la peine.

Google Android est le petit système d’exploitation qui monte, qui monte, qui monte aux Etats-Unis. Le cabinet d’analyses ComScore souligne, dans son rapport sur les ventes de mobiles aux USA lors du quatrième trimestre 2009, que si les smartphones RIM, Apple et Microsoft s’accaparent les plus grosses parts de marché, Android commence à gagner du terrain.

Entre octobre 2009 et janvier 2010, les parts de marché de l’OS mobile open source de Google sont passées de 2,8 à 7,1% en trois mois, soit une hausse de 4,3%, la plus importante du marché des OS mobiles sur cette période.

Sur les 42,7 millions d’Américains qui possèdent un smartphone, une majorité est séduite par les BlackBerry de RIM, qui s’accaparaient, début janvier, 43% de parts de marché (+1,7% en trois mois) sur le secteur des systèmes d’exploitation mobiles.

Apple tire aussi son épingle du jeu, même si sa marge de progression est moins importante qu’Android. Soulignons toutefois que l’iPhone reste, contrairement à Android, le seul smartphone à supporter l’OS éponyme d’Apple.

Ainsi, l’OS iPhone s’est octroyé une part de marché, en janvier dernier, de 25,1%, contre 24,8% en octobre 2009, soit une progression de 0,3%.

En revanche, Windows Mobile file un bien mauvais coton. L’OS mobile de Microsoft a vu ses parts de marché dégringoler en un trimestre avec un recul de l’ordre de 4%, à 15,7%.

Sans surprise, Palm, malgré l’arrivée de Palm webOS, peine à convaincre et a vu lui aussi ses parts marché atteindre les 5,7%, à -2,1% en trois mois.

De son côté, le cabinet IDC a pronostiqué qu’Android pourrait devenir le deuxième OS mobile le plus populaire dans le monde en 2013 : il estime ainsi que 390 millions de mobiles propulsés par l’OS de Google auront trouvé preneur d’ici trois ans, soit une progression annuelle estimée à 20,9% entre 2009 et 2013.

Selon Eric Schmidt, le P-DG de Google, il s’écoule environ 60 000 smartphones sous Google Android chaque jour.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Google Android : opération séduction