OS mobile : Windows Mobile prendrait le dessus sur BlackBerry et Symbian

Mobilité

Selon une étude du cabinet conseils BRC, la plate-forme mobile de Microsoft
attire de plus en plus d’utilisateurs d’entreprise.

Selon un nouveau rapport, la plate-forme Windows Mobile de Microsoft devrait mettre la main sur la clientèle nomade d’entreprise de RIM et de Symbian.

Dans une étude intitulée Enterprise Mobile Strategies, le cabinet en conseils produits réseau BRC a comparé les performances technologiques en entreprises de solutions telles que Linux, BlackBerry, Symbian et Windows Mobile et les offres d’acteurs mobiles majeurs comme Orange et Verizon.

BRC en a conclu que, à l’heure où l’informatique mobile d’entreprise tend à évoluer pour combiner davantage de fonctionnalités personnelles sur des téléphones mobiles, le nombre d’outils disponibles constituera un facteur critique pour le développement des applications d’entreprise sur les mobiles.

Des offres complètes sont d’ores et déjà disponibles sur Windows Mobile pour accéder à Lotus, aux différent services SAP, aux solutions de gestion de la relation client d’Oracle et à la suite Microsoft Office.

Ces offres devraient encourager les grandes entreprises à adopter Microsoft pour leurs besoins de mobilité, ajoute le rapport, tandis que la nature propriétaire du système d’exploitation Blackberry de RIM aura tendance à éloigner les développeurs tiers.

Parallèlement, les kits de développement logiciel de Symbian dépendent des appareils, ce qui a tendance à fragmenter les marchés d’application. Dans la mesure où les nouvelles applications ne peuvent pas s’exécuter sur les appareils Symbian, les développeurs devraient davantage se tourner vers Windows Mobile.

“RIM et Symbian ont attiré des millions d’utilisateurs d’entreprise grâce à des gestionnaires d’informations personnels et à des services de messagerie, mais sans les solutions middleware, ils risquent de les perdre au profit de Microsoft”, a déclaré Jeff Ace, l’un des auteurs du rapport. “Les développeurs recherchent le système le plus simple pour placer leurs produits. Windows Mobile est très bien commercialisé et vise les segments de marché les plus lucratifs, le tout en écartant tout ce qui pourrait être complexe aux yeux des utilisateurs.”

Toujours selon les autres du rapport de BRC, “Nokia possède un poids marketing suffisant pour attirer les développeurs, mais semble néanmoins exprimer des réticences à investir le terrain tandis que l’attraction naturelle de Windows Mobile a de quoi faire douter les fabricants de terminaux mobiles. “

Le rapport indique que, pour contrer cette évolution et empêcher Microsoft d’acquérir de nouvelles parts de marché, RIM devra définir un ensemble d’outils complet pour accéder aux solutions middleware d’entreprise ; Symbian devra quant à lui évoluer vers une plate-forme de développement indépendant du produit pour attirer des développeurs innovants.

RIM a annoncé le mois dernier qu’il étendrait son support aux appareils Windows Mobile grâce à une nouvelle suite d’applications logicielles appelée Virtual BlackBerry.
Le logiciel permettra aux appareils produits par des fabricants tiers d’utiliser les applications logicielles et services BlackBerry.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 29 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur