OS mobile : Windows Phone montera sur la 2ème marche du podium en 2015

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Selon les prévisions du cabinet IDC, Windows Phone de Microsoft devrait devenir le 2ème OS mobile du marché en 2015 (20,9%), loin derrière Android (45%) mais devant iOS d’Apple. Une belle percée… Merci Nokia !

Le marché des smartphones continue d’exploser. En 2011, il devrait s’en vendre 450 millions d’unités contre 303,4 millions l’an dernier. Soit une croissance annuelle prévisionnelle de 49,2% selon le cabinet d’études IDC.

La bataille des OS mobiles est donc partie pour durer, note Silicon.fr. IDC prévoit plusieurs bouleversements majeurs d’ici quatre ans.

Selon ses estimations, les OS Windows Phone et Windows Mobile pourraient connaître la plus forte croissance avec une part de marché qui évoluerait de 5,5% aujourd’hui à 20,9% en 2015. Une augmentation de 67,1% qui lui permettrait de se classer deuxième sur le marché des OS derrière Android. Exit l’iPhone ?

Renforcé grâce au partenariat conclu avec Nokia, Microsoft sera donc le grand gagnant avec la plus forte croissance, selon IDC. Logiquement, l’étude prévoit l’effet inverse pour Symbian, le système d’exploitation que Nokia abandonne et qui ne devrait représenter plus que 0,2% du marché (-65%) d’ici quatre ans.

L’OS de Google devrait quant à lui poursuivre sur sa lancée avec une part de marché qui s’établirait à 45,4% en 2015. Surtout, IDC place Android en tête des environnements mobiles dès 2011 avec 39,5% du marché en 2011, contre moins de 21% pour Symbian, suivi d’iOS (iPhone) avec 15,7% et BlackBerry OS pour près de 15%.

Au-delà de Symbian et de sa mort programmée, les grands perdants des quatre prochaines années seraient donc Apple et Research in Motion (RIM). En 2015, la firme de Cupertino perdra du terrain avec une part de marché de 15,3% malgré une croissance de 18,8%, tandis que le fabricant du Blackberry tomberait à 13,7% pour une croissance de 17,1%.

Une étude à relativiser cependant puisque le partenariat Windows/Nokia semble se mettre en place difficilement. Et par ailleurs, le cabinet d’études Gartner annonçait l’an dernier une part de seulement 3,9% en 2014 pour WP7, avant le partenariat noué avec le constructeur finlandais.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur