Ouigo invente le TGV low cost sur Internet

Poste de travailRégulations
sncf-datascience

Les TGV à bas prix Ouigo ont embarqué leurs premiers voyageurs ce 2 avril. 200 000 billets low cost ont déjà été vendus sur le Web en à peine un mois et demi.

Les premiers trains Ouigo, dont les billets dont vendus à bas prix, dont partis ce matin. Une de leurs particularités : les trajets en France se font la plupart à partir de gares périphériques, et non des grandes gares TGV habituelles.

Les premiers TGV low cost sont ainsi pour le moment au départ et à l’arrivée de Marne-la-Vallée Chessy (en Seine-et-Marne, près de Paris), Lyon, Marseille et Montpellier. Ils transitent également par les gares de Valence TGV, Avignon TGV, Aix-en-Provence TGV et Nîmes.

Si les trains Ouigo ne disposent pas de voiture bar, ont des wagons composés de rangées de 3 sièges et n’autorisent qu’un bagage par personne (sauf supplément), leur principal atout est sans conteste leur prix.

Les billets, uniquement réservables depuis Internet, sont proposés entre 10 et 25 euros selon les trajets, et à 5 euros pour les enfants de moins de 12 ans. Histoire d’être sûr de remplir les rames avec un maximum de passagers…

Le succès dû au lancement de cette nouvelle offre semble bien être au rendez-vous.

Depuis l’ouverture des ventes le 19 février dernier, le site Ouigo.com n’a pas désempli. Plus de 200 000 billets ont été vendus, à part égale, selon la SNCF, des 2 sens de circulation (Nord-Sud, Sud-Nord).

Et 30 000 tickets ont été écoulés les 30 premières heures suivant l’ouverture des ventes. Ainsi 80% des voyageurs ont bénéficié de billets à moins de 25 euros. 20% des places ont également été réservés pour des enfants.

Depuis la mi-février, Ouigo.com a même enregistré plus de 2,1 millions de visiteurs uniques, avec plus de 7,2 millions de pages vues.

—————————————————————————

Quiz : Vous souvenez-vous du Minitel ?

 

 

Crédit image : Copyright Stefan Ataman – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur