Outbrain s’insurge contre l’embargo publicitaire de Free

Cloud
Franck Monsauret Outbrain

Suite à l’arrivée chez Free d’un nouveau firmware bloquant par défaut la publicité chez les 5,3 millions d’utilisateurs de sa Freebox, le spécialiste de la recommandation de contenu Outbrain s’insurge par la voix de son Country Manager France.

Imagine-t-on qu’on puisse bloquer les pubs à la télé ou à la radio ? Que les boites aux lettres de France soient toutes mises, sans discernement, au régime « stop pub » ? C’est ce qui arrive aujourd’hui avec Free qui vient de décider de bloquer par défaut les publicités sur la toile pour ses millions d’utilisateurs de la Freebox.

Les acteurs du Net et de la publicité en ligne sont en tous cas vent debout contre cette décision. Et parmi eux, Franck Monsauret, Country Manager France d’Outbrain – spécialiste de la recommandation de contenus.

Il explique : « Le modèle économique de la très large majorité des sites Web favoris des internautes repose sur la publicité. Ce modèle du ‘tout gratuit’ (ou presque !) date des origines de l’Internet et il est le garant d’une liberté d’accès à des ressources nombreuses, variées et indépendantes.”

“De plus, en bloquant la pub, Free risque de bloquer aussi d’autres services reposant sur les mêmes mécanismes techniques mais qui ne sont pas de la pub ! Je pense en particulier à la recommandation de contenu, qui n’est pas intrusive et offre un véritable service à l’internaute. Si un internaute veut installer un bloqueur de pub, c’est son choix, mais risquer de gripper tout un pan de l’économie numérique en bloquant les publicités pour 5 millions de personnes est à mon sens une erreur. »

Un point de vue somme toute logique venant de quelqu’un dont tout le modèle économique pourrait être intégralement remis en cause par Free. D’autant que, pour Franck Monsauret, la recommandation de contenu est pour les éditeurs, une alternative et un complément de revenus à la publicité.

Dans la foulée, il ne nie pas que nombre d’internautes peuvent en avoir assez des publicités intrusives (sonores, envahissant tout l’écran…), mais le country manager d’Outbrain en France avance alors qu’il faudrait peut-être dans ce cas créer un observatoire de la publicité en ligne, et encourager les publicités plus créatives.

François-Xavier Préaut, Directeur des ventes d’Outbrain,  ajoute que selon lui “la décision de Free est beaucoup trop radicale et ne tient pas compte de l’intérêt des internautes. Le FAI ferait mieux de militer pour une meilleure publicité, moins intrusive et plus intéressante pour les internautes, que de couper du jour au lendemain toutes les formes de publicité. Tout le monde serait gagnant…

Et Franck Monsauret de conclure : « On ne cherche pas à bloquer la pub à la télévision ou à la radio, pourquoi le web serait ainsi pénalisé ? »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur