Outbrain veut aider les visiteurs des sites de TF1 à trouver les bons contenus

Marketing

L’éditeur américain d’une plate-forme de recommandation de contenus arrive en France et affiche une première référence qui marque dans l’audiovisuel.

Outbrain, la plateforme de recommandation de contenus d’origine américaine, affiche une première référence pour son lancement sur le marché français : TF1.

Le groupe audiovisuel va déployer cette technologie sur deux sites : TF1 News (actualité) et Plurielles (portail féminin).

La solution Outbrain est censée aiguiller les visiteurs pour qu’ils se rendent plus facilement vers les contenus (texte et vidéos) qui les intérèssent. Un éditeur comme TF1 attend en échange une hausse du trafic et des retombées publicitaires.

“Outbrain génère via ses algorithmes des liens vers des contenus pertinents à l’intérieur des sites de l’éditeur, et peut également être utilisé comme lien externe vers des sites tiers producteurs de contenu et générer ainsi directement de nouveaux revenus”, peut-on lire dans le communiqué.

Cette offre a également été déclinée pour la mobilité.

Pour percer sur le marché français, Outbrain a ouvert un bureau à Paris géré par Franck Monsauret (ex-directeur commercial de la plateforme vidéo Kewego devenue Kit Digital).

Début 2011, l’éditeur américain avait ouvert une antenne à Londres pour couvrir la zone Europe. Et il dispose d’un autre relais en Allemagne (à Hambourg).

Les solutions Outbrain sont déjà exploitées par des portails médias comme CNN, AOL, Elle, MSNBC, USA Today et The New York Post.

Au Royaume-Uni, plus de 120 sites auraient pris le pli dont Sky News, Tech Radar et The Daily Express.

Outre les médias, Outbrain a aussi une vue sur le marché de l’e-marketing. Il travaille également avec les marques et les agences de publicité interactive et de médias planning : Starcom, Digitas, Mindshare, American Express, Procter & Gamble, Colgate-Palmolive, General Mills et Exxon).

Installée à New York, la société Outbrain est dirigée par le co-fondateur Yaron Galai (ex-Quigo.com, solution de marketing à la performance acquise par AOL en 2007) et Simon Edelstyn (ex-Directeur Europe de la syndication de Google).

Le deuxième créateur de la société Ori Lahav dispose des fonctions de directeur technologique. Il réside en Israël.

Depuis sa création en 2006, Outbrain a été soutenue par un pool de fonds d’investissement regroupant Index Ventures, Carmel Ventures, Gemini Israel Funds, GlenRock Israël, Rhodium et Lightspeed Venture Partners.

Selon TechCrunch, la société a levé au total 64 millions de dollars pour développer ses activités.

Son dernier tour de table est tout frais : il a été bouclé fin 2011 (35 millions de dollars).

Plus tôt dans la même année, elle avait procédé au rachat de Surphace, une plateforme de recommandation de contenu qui était tombée dans le giron du groupe AOL.

Crédit photo : © Tanja Krstevska – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur