Ouverture du Seybold : Apple sur le qui-vive

Mobilité

Le salon dédié aux technologies de la conception graphique et de la publication numérique vient d’ouvrir ses portes. La session d’introduction devrait souligner les perspectives du métier. Les ténors du secteur seront présents sur l’événement. La keynote Apple doit voir l’intervention du responsable marketing mondial Phil Schiller, suivant une introduction de Steve Jobs en personne.

Le Seybold de San Francisco ouvrait ses portes le 24 septembre au Moscone Center, le centre de conférences le plus connu de la ville. L’événement doit se dérouler jusqu’au vendredi 28 et voir l’apparition des plus grands noms du secteur du graphisme. La session d’introduction de cette exposition destinée aux professionnels portait sur les perspectives du secteur, après l’apparition de technologies comme le format PDF, l’envolée du Web, le travail en flux numérique, la gestion de contenu, la gestion d’actifs intellectuels, l’impression numérique ou les applications sans fil. Trois intervenants de Hewlett-Packard, d’Interwoven et du magazine en ligne Salon.com devaient présenter leurs points de vue sur l’avenir des métiers représentés. Mais le Seybold sera également l’occasion d’entendre l’avis d’un des analystes les plus réputés sur l’avenir des nouvelles technologies : Mark Anderson, qui devait présenter les nouveaux modèles économiques à suivre pour des activités liées à l’Internet.

Mais le clou du spectacle doit avoir lieu mardi 25 septembre, avec la keynote d’une heure que s’est réservée Apple et qui devrait être présentée par Steve Jobs par le biais d’une liaison satellite voir édition du 13 août 2001). La proximité de Cupertino pourrait toutefois réserver des surprises, bien que le calendrier de l’événement n’ait pas été modifié : c’est toujours Phil Schiller qui doit présenter cette session d’une heure qui débutera à 9h00 heure locale (18h00 à Paris). Parallèlement, la rumeur d’un événement spécial réservé à la presse a fait son apparition sur Internet. Mais la plupart des observateurs du marché s’accordent à penser que la présentation du directeur marketing mondial d’Apple se concentrera sur la nouvelle mouture du système d’exploitation avancé lancé par sa firme au mois de mars dernier et dont on s’attend à un saut significatif en qualité. Les représentants d’Apple ont eux-mêmes confirmé que les plans de lancement de l’application n’avaient pas été modifiés. Un spécialiste des systèmes d’exploitation du cabinet d’études Gartner, cité par MacWorld UK, pense que le Seybold est un événement tout à fait pertinent pour le lancement de cette version peaufinée du nouveau système.

Des atouts pour un retour en force d’Apple

Les analyses et les spéculations sur l’avenir du marché de l’informatique et sur la place d’Apple sur ce marché se sont poursuivies ces dernières semaines, soulignant la concordance de faits permettant d’imaginer un retour en force de la firme de Cupertino. L’arrivée de Mac OS X 10.1, la nouvelle mouture du système d’exploitation, devrait entraîner son adoption rapide par les utilisateurs habitués. Mais pas seulement par eux, si l’on veut bien en croire la firme IDC, qui pense que la forte intégration de Mac OS aux réseaux Windows et l’adoption d’un système de partage de fichier transparent pour les utilisateurs devraient donner une bonne impulsion à ce système. La très bonne tenue financière et commerciale actuelle de la Pomme pourrait être un autre atout. “Il faut que vous vous attendiez à voir leurs ventes continuer de progresser avec ce nouveau système d’exploitation”, a précisé un autre spécialiste, Brett Miller, d’AG Edwards. Au Seybold, Apple présente traditionnellement des produits destinés aux professionnels. C’est à cette occasion que le PowerMac G4 avait été présenté en 1999. Aucun matériel n’est vraiment attendu cette année, mis à part une révision éventuelle du PowerBook. Avec l’ouverture du Seybold, Apple passe en fait en phase de reconquête du marché. La firme est attendue au tournant par ses fidèles et par les utilisateurs qu’elle entend gagner à sa cause.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur