‘Overclocker’ un iBook, c’est possible !

Mobilité

Un utilitaire disponible un moment sur le site d’Apple permet de modifier la fréquence de fonctionnement du processeur des iBook dual USB équipés du processeur PowerPC G3 750FX d’IBM ! Certaines combinaisons poussent le PowerPC jusqu’à 2 GHz, une fréquence qui peut s’avérer dangereuse sur l’iBook ! Certains utilisateurs ont modifié, à leurs risques et périls, leurs machines pour fonctionner à 800 MHz.

Le PowerPC 750FX d’IBM (voir édition du 16 octobre 2001), alias le G3 qui peut être trouvé dans les iBook 2002, bénéficie, comme tous les PowerPC, de la faculté de réduire sa fréquence pour optimiser la durée des batteries. Dans Mac OS X, la fonction d’économie d’énergie par réduction des performances du processeur n’est apparue qu’il y a une semaine avec la sortie de la version 10.1.5 (voir édition du 5 juin 2002). Sous Mac OS 9.x, cette fonction est toujours disponible dans le tableau de bord “économie d’énergie”. Mais on peut également s’amuser à pousser le processeur dans l’autre sens grâce à un outil intégré dans les CHUD, ou Computer Hardware Understanding Development Tools (outils de compréhension du matériel informatique). Ces outils sont utilisés par les développeurs pour collecter les informations nécessaires pour la mise au point de matériels et de logiciels et pour mesurer les caractéristiques de leurs performances sur des Macintosh équipés de PowerPC et fonctionnant sous Mac OS X. Mais un lecteur de XLR8yourmac l’a détourné pour faire passer son iBook de 700 à 800 MHz (voir édition du 22 mai 2002).

Bien sûr, utilisé de cette manière, l’iBook perd complètement sa garantie et la solution peut ne pas être fiable dans le temps ! Et ce d’autant plus que les CHUD tools nécessitent de ne pas se tromper dans leur mise en oeuvre. Le logiciel permet en effet d’atteindre la fréquence maximum de 2 GHz, particulièrement dangereuse sur des machines qui n’ont pas été conçues à l’origine pour soutenir ce niveau de fréquence. Reste qu’il est possible de modifier les registres et d’accélérer sensiblement le PowerPC 750FX, en version 1.2 dans les iBook. L’utilisation de la version 2.0 du même processeur aurait permis d’atteindre la vitesse maximale de 1 GHz. Toutefois, la possibilité de réaliser une modification logicielle de la vitesse d’un processeur reste particulièrement surprenante. Auparavant, les bidouilles utilisées nécessitaient une intervention essentiellement matérielle. La fiche technique du PowerPC 750FX en dit plus sur la capacité de ce processeur d’IBM : la fréquence de la puce peut être modifiée à la volée pour s’adapter aux nécessités de calculs. Big Blue s’avère donc capable de fournir des processeurs passant de 400 à 800 MHz (selon les utilisateurs qui les ont testés) en fonction du besoin : autonomie de la machine ou puissance de traitement.

Deux conclusions peuvent être tirés de ce “hack” : la technologie proposée diffère de celle fournie par Motorola pour le moment, d’une part. Et d’autre part, Apple pourrait fournir des machines profitant à plein de cette fonctionnalité bien qu’elle ne l’ait pas fait pour l’instant. Pour une question de marketing, supposent les utilisateurs qui s’y sont frotté !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur