OVH inscrit finalement l’Allemagne sur sa carte de datacenters

CloudDatacenters
ovh-allemagne

OVH poursuit son expansion européenne avec l’ouverture de datacenters en Allemagne et en Angleterre. Mise en service prévue pour le printemps 2017.

Deux datacenters de plus pour OVH.

Après la conquête de l’Amérique, l’hébergeur et fournisseur de services IT retourne à son expansion européenne.

Il réalise sa première implantation en Allemagne à travers l’acquisition d’une ancienne imprimerie de 4 000 m².

Situé à Limburg, à mi-chemin entre Coblence et Francfort, dans une zone à forte densité de datacenters, le lieu devrait accueillir 45 000 serveurs.

Longtemps rebuté par le prix élevé de l’électricité outre-Rhin, OVH avait, dans un premier temps, imaginé se rapprocher de la frontière… qu’il a finalement dépassée, avec un bénéfice pour les clients allemands, autrichiens et suisses : celui d’être « connecté directement aux principaux points d’échange Internet d’Europe centrale et d’Europe de l’Est ».

La mise en service est prévue pour avril 2017. Il est prévu de construire deux autres datacenters en Allemagne.

limburg

OVH traverse également la Manche, direction la banlieue de Londres, avec un autre espace de 4 000 m² dont l’exploitation devrait démarrer au mois de mai avec 40 000 postes.

Là aussi, deux autres datacenters sont sur la feuille de route. L’un d’entre eux sera suffisamment éloigné sur le plan géographique pour faire office site de reprise en dehors du domaine de panne des deux autres sites.

Comme le souligne Silicon.fr, l’expansion européenne est portée par un tour de table de 250 millions d’euros bouclé auprès des fonds d’investissement américains KKR et TowerBrook Capital Partners.

Fort de ce financement, OVH s’est lancé dans une course au gigantisme pour atteindre les 27 datacenters dans 11 pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur