OVH peaufine activement ses offres haut débit pour les entreprises

CloudDatacenters

OVH dévoile enfin son offre d’accès Internet haut débit pour les entreprises avec une grille tarifaire attractive. L’hébergeur du Nord fournit une première feuille de route pour 2011.

ITespresso.fr l’avait déjà annoncé : OVH débarque sur le marché de l’accès Internet haut débit pour les entreprises.

Le prestataire roubaisien (numéro deux de l’hébergement en Europe) déploie un réseau d’accès dans les noeuds de raccordements d’abonnés (NRA) de nombreuses métropoles de l’Hexagone pour fournir des liaisons SDSL aux professionnels.

Cela devient plus concret avec les clients : l’offre est présentée dans une section dédiée du site Internet d’OVH. Le débit peut osciller entre 5 et 80 Mbit/s.

“OVH vous raccorde à une paire de cuivre, pour un débit maximum de 5 Mbit/s, au tarif mensuel de 24,99 euros HT”, explique le prestataire. “Vous avez la possibilité de souscrire à l’offre avec 1, 2 ou 4 modems avec 1 paire, 2 paires ou 4 paires de cuivre pour chaque modem, et donc d’obtenir un débit maximum de 80 Mbit/s.”

Pour cette nouvelle prestation ISP, le fournisseur de services Internet aurait créé une filiale baptisée GFK et adopté une nouvelle dénomination commerciale (OVH Telecom).

“Nous avons lancé les bêta-tests de l’offre SDSL en nous basant sur la technologie EFM, c’est à dire en pure Ethernet, ce qui nous permet de ne pas utiliser d’ATM”, commente Octave Klaba, fondateur et directeur technique d’OVH.

“C’est une rupture technologique qui permet d’avoir un débit plus important qu’en ATM, un faible temps de latence de 1 à 2 ms (comme la fibre optique) et de faire l’agrégation de plusieurs liens avec une totale tolérance de panne.”

Outre le dernier point lié à la disponibilité de la liaison, SDSL en mode EFM (Ethernet in the First Mile) permet de proposer un débit plus important qu’en ADSL sur de très longe distance et sur des lignes “très difficiles”.

Ce que confirme Octave Klaba : “nous avons fait plusieurs alpha tests sur 7 et 9 km”.

Ainsi, l’offre de base à 25 euros HT par mois devrait offrir une connexion symétrique de 5,5 Mbit/s à toutes les lignes éloignées au maximum de 3,5 kilomètres du NRA.

Pour l’heure, l’offre a déjà enregistré une centaine de commandes sur la métropole lilloise dans laquelle OVH a dégroupé 19 NRA.

La phase de bêta-testing devrait arriver à son terme fin janvier.

“Nos clients sont des TPE, PME et de grands groupes du Nord de la France” , considère Octave Klaba.

(Lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur