Paiement électronique : Ingenico n’absorbera pas Worldpay qui vise la Bourse

BourseEntrepriseFusions-acquisitions
worldpay-ingenico
2 3

Advent et Bain Capital, les deux fonds propriétaires de Worldpay, perçoivent un potentiel plus fort en Bourse et écartent Ingenico, candidat à un rachat.

Le projet de rachat de Worldpay par Ingenico capote.

Depuis fin août, on prêtait des velléités du fournisseur de terminaux de paiement électronique d’origine française d’acquérir son homologue britannique. Montant évoqué : 9 milliards d’euros.

Mais les fonds propriétaires de Worldpay ont préféré opter pour un processus d’introduction en Bourse à Londres.

Advent et Bain Capital avaient acquis en 2010 l’activité Worldpay (ex-Bibit) détenue à l’origine par la banque écossaise RBS.

Dans la journée de lundi, Ingenico a officiellement déclaré que les discussions engagées en vue d’une éventuelle acquisition « n’avaient pas pu aboutir et sont désormais terminées ».

C’est donc une belle opportunité de croissance externe qui échappe à Ingenico pour grossir dans le segment juteux des paiements électroniques.

Sur son site Internet, la firme Worldpay considère qu’elle traite 31 millions de transactions (Internet, mobile et magasin) au quotidien.

En 2014, elle revendique un volume d’environ 11,5 milliards de transactions pour un montant total équivalent à 573 milliards d’euros (400 000 marchands partenaires, traitements en 126 devises, 146 pays couverts, 300 modes de paiement). Worldpay considère être leader au Royaume-Uni (environ 42 % du total des transactions électroniques passeraient par ses services).

Les dernières opérations de croissance externe d’importance montées par Ingenico remontent à 2013 : rachat d’Ogone (Belgique, 360 millions d’euros) et GlobalCollect (Pays-Bas, 820 millions d’euros).

Mais, en 2010, on s’était retrouvé dans un schéma inverse : Ingenico a failli être croqué par l’américain Danaher.

On trouve un point commun entre Worldpay et Ingenico tout de même : ils sont tous les deux présents avec des stands sur le salon E-Commerce Paris qui a ouvert ses portes aujourd’hui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur