Paiement électronique : PayPal assoit sa position aux Etats-Unis

Marketing
PayPal paiement électronique NCR

Pour imposer à grande échelle son système de paiement électronique, PayPal s’attache le concours de 7 enseignes de distribution et intègre en parallèle les technologies de NCR, un spécialiste en la matière.

Entre alliances technologiques et accords commerciaux à haute teneur stratégique, PayPal oeuvre sur tous les fronts pour imposer à grande échelle son système de paiement électronique.

La filiale d’eBay s’est fait une place dans quelque 18 000 magasins aux Etats-Unis, avec le concours de 23 enseignes de distribution.

Sa présence sur le terrain s’est encore étendue récemment, avec le concours 7 chaînes de commerce.

Notamment Dollar General et RadioShack, qui utiliseront, comme leurs homologues, des cartes de crédit dédiées, compatibles avec les terminaux de paiement actuels.

Par leur biais ou via une méthode alternative impliquant la saisie d’un code PIN, le client peut régler ses achats avec des fonds hébergés sur son compte PayPal (des frais de traitement sont prélevés au passage).

Passé Abercrombie & Fitch, Barnes & Noble, Foot Locker ou encore Office Depot, prêts à faire l’investissement technologique, l’offensive se porte sur les commerces de proximité, où la réticence se fait plus forte.

Pour séduire ces stations-service, ces épiceries, ces pharmacies et autres magasins d’appoint, PayPal flexibilise son système de paiement en introduisant la réservation et le paiement anticipé des consommations.

Une trentaine d’établissements français de l’enseigne McDonald’s ont testé le concept cet automne. Une application mobile permettait de commander et régler ses denrées en ligne pour venir les retirer à l’établissement le plus proche.

PayPal creuse le filon au moyen d’un partenariat à double effet avec l’équipementier NCR, implanté dans les commerces de proximité, mais aussi dans 38 des 100 plus grandes chaînes de restauration aux Etats-Unis.

Selon TechCrunch, cela représente 1,2 million de terminaux de paiement (T.P.E.) installés à l’échelle du pays.

Les technologies de NCR, qui feront l’objet d’une intégration dans l’application mobile PayPal, permettent de consulter en temps réel le montant d’une facture ou d’une addition lors d’un repas.

Un écosystème de services s’est constitué autour de ce noyau. Citons l’application NetKey Endless, pensée pour assister les séances shopping.

Le dynamisme de l’e-paiement aiguise, tout particulièrement en France, l’appétit des groupes bancaires (le Crédit Agricole avec Kwixo ; BPCE avec S-Money) et soulève tout autant d’intérêt chez les opérateurs mobiles, notamment à travers Buyster.

Les spécialistes historiques en la matière (Visa, MasterCard, etc.) et les groupes Internet – dont PayPal – se voient contraints à consolider leur entreprises.

La filiale d’eBay choisit de reléguer la technologie NFC au second rang, en faveur de ses propres services, à cheval entre l’immatérialité du paiement mobile et le plastique de la carte de crédit.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

Crédit photo : Danie Nel – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur