Paiement électronique : PayPal vise le commerce physique en Europe

Destinée aux petites structures, prestataires de services et vendeurs occasionnels, la solution de paiement mobile PayPal Here, qui combine application pour smartphones et lecteur de cartes crypté, s’étend à l’Europe.

Intuit Here paiement mobile

PayPal, qui a imposé à grande échelle son système de paiement en ligne, cherche désormais à avancer ses pions dans le commerce physique.

La filiale d’eBay s’est déjà fait une place dans quelque 18 000 magasins aux Etats-Unis, avec le concours de 23 enseignes de distribution.

Pour étendre sa présence à l’international, elle se prépare à exporter vers l’Europe sa solution de paiement mobile PayPal Here.

Pensé pour faciliter les transactions marchandes chez les vendeurs occasionnels en leur permettant d’accepter un large éventail de moyens de paiement, ce service est lancé depuis l’année dernière aux Etats-Unis, au Japon, au Canada, à Hong Kong et en Australie.

La tournée européenne devrait débuter cet été au Royaume-Uni, avec la promesse d’une extension à d’autres pays, sans échéance précise, néanmoins.

La traversée de l’Atlantique s’est effectuée moyennant quelques ajustements techniques.

PayPal a en effet sollicité ses équipes basées au Royaume-Uni pour adapter le matériel aux cartes à puce, par opposition au système de bandes magnétiques (« swipe cards ») utilisé aux Etats-Unis.

Des modifications appliquées au lecteur de carte crypté, que les petites structures, prestataires de services et commerces de détail peuvent acquérir « pour une somme forfaitaire ».

Du gabarit d’un smartphone, ce terminal est connecté à une application dédiée (Android, iOS) qui permet de fixer les modalités de paiement. Une commission de 2,75% est prélevée sur chaque transaction.

Comme le note Reuters, PayPal s’implante en Europe avant son concurrent Square, la société tenue par Jack Dorsey, cofondateur de Twitter.

Son portefeuille s’est récemment élargi avec l’introduction d’un service de réservation et de paiement anticipé, testé l’automne dernier dans une trentaine d’établissements français de l’enseigne McDonald’s.

Le dynamisme de l’e-paiement aiguise, tout particulièrement en France, l’appétit des groupes bancaires (le Crédit Agricole avec Kwixo ; BPCE avec S-Money) et soulève tout autant d’intérêt chez les opérateurs mobiles, notamment à travers Buyster.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

Crédit photo : bloomua – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Paiement électronique : PayPal vise le commerce physique en Europe

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

19:58:28