Paiement électronique : VeriFone consolide sa position en acquérant Hypercom

Cloud

VeriFone et Hypercom unissent leur force dans le domaine des solutions de paiement électronique sécurisées. Une fusion à 485 millions de dollars.

VeriFone, spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisées, annonce le rachat de son concurrent Hypercom.

Les conseils d’administration des deux sociétés américaines (toutes deux cotées sur le New York Stock Exchange) ont accepté le principe de ce rapprochement.

Le montant de la transaction s’élève à 485 millions de dollars (incluant les dettes). L’accord final devrait être bouclé dans le courant du deuxième semestre 2011.

A travers cette opération de croissance externe, Douglas G. Bergeron, P-DG de VeriFone, assure qu’il compte “répliquer en Europe le succès de son groupe aux Etats-Unis”, cité dans le communiqué.

Hypercom disposerait de positions fortes sur des marchés-clés européens (Allemagne, Royaume-Uni , Espagne et France).

Et le groupe acquéreur compte s’en servir pour accélérer son expansion géographique.

En trois ans, le chiffre d’affaires de Hypercom est passé de 290 millions de dollars à 450 millions.

En 2008, il avait procédé au rachat de l’activité e-Transactions du groupe français Thales.

Tandis que VeriFone s’est récemment emparé du pôle de fabrication de terminaux de paiement de Gemalto pour compléter sa panoplie d’outils (terminaux de paiement, cartes à puce EMV, dispositifs sans contact…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur