Paiement mobile : eBay donne un coup de Zong

E-commerceEntrepriseMarketing

Pour 240 millions de dollars, le groupe Internet pionnier s’empare de Zong, spécialiste du paiement mobile prélevé directement sur la facture mobile du client. Il vise des synergies avec PayPal.

Le duo eBay-PayPal compte acquérir Zong pour renforcer ses capacités dans le paiement mobile.

Montant de la transaction : 240 millions de dollars (167 millions d’euros) en cash. L’acquisition devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre 2011.

A travers un réseau de 250 opérateurs partenaires dans 45 pays, Zong exploite un service de paiement depuis un téléphone mobile.

En pratique, c’est simple : en cas d’achat sur un site marchand, un client dispose d’une option “paiement par Zong” via une application mobile.

Il entre son numéro de téléphone puis reçoit un code de confirmation sur son téléphone.

C’est le sésame pour régler l’achat sur Internet. Celui-ci est directement répercuté sur la facture mobile du client.

eBay a déjà une idée bien précise sur la manière dont il compte combiner ses forces avec Zong (30 millions d’utilisateurs à travers le monde).

Le levier s’appelle PayPal, sa plate-forme de paiement électronique aux 100 millions d’utilisateurs qui affiche déjà de belles performances avec sa déclinaison mobile.

Le service recense 8 millions de clients mobiles et revendique une volume transactionnel de 10 millions de dollars au quotidien

De quoi “affermir sa position dans le paiement mobile et les biens virtuels“, peut-on lire dans le communiqué officiel (format PDF).

Le commerce est en train de changer. Avec les téléphones portables, nous nous promenons avec un centre commercial dans nos poches”, déclare Scott Thompson, Président de PayPal.

De son côté, David Marcus, P-DG de Zong, affiche son impatience “d’étendre nos services aux plus de 9 millions de marchands utilisant PayPal dans le monde“.

En France, Zong  dispose d’un bureau à Paris, à en croire la page contacts de son site Internet.

Des accords ont été signés avec les principaux opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom) même si ces derniers sont en train d’élaborer leur propre plate-forme de paiement mobile (Buyster).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur