Paiement mobile : Samsung ajoute LoopPay dans son portefeuille

E-paiementEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
samsung-looppay

Samsung annonce son intention d’acquérir l’Américain LoopPay, à l’origine d’une technologie de paiement mobile qui émule les cartes à bande magnétique.

Les ambitions de Samsung dans le paiement mobile ne font plus de doute après l’acquisition de LoopPay. L’industriel sud-coréen a mis la main sur cette entreprise américaine qui compte Visa parmi ses investisseurs.

Basé dans le Massachusetts, LoopPay a développé une solution présentée comme une alternative à Apple Pay et vantée essentiellement pour sa compatibilité avec les systèmes de caisse déjà en place chez les commerçants aux Etats-Unis.

Plutôt que d’exploiter le NFC (Near-Field Communication), LoopPay émule la technologie de bande magnétique actuellement utilisée sur la plupart des cartes bancaires émises dans le pays. Ce qui permet de régler des achats sans contact sur des terminaux de paiement anciens ou non mis à jour (le taux de réussite a dépassé les 80 % lors des tests menés il y a quelques semaines par le journaliste Walt Mossberg).

La solution développée par LoopPay se présente sous la forme d’un module que l’on connecte à la prise casque des principaux smartphones du marché. Il en existe une version intégrée dans une coque (la CardCase). Les informations de carte bancaire sont stockées dans l’application LoopWallet, qui prend également en charge les cartes-cadeaux et les cartes de fidélité.

En plus de miser sur la compatibilité pour se différencier (Google Wallet et Apple Pay requièrent une mise à niveau des terminaux de paiement lorsqu’ils ne supportent pas le NFC), LoopPay espère convaincre les fabricants de smartphones d’implémenter sa technologie directement dans leurs produits.

Re/code évoquait, au mois de décembre, des discussions dans ce sens avec Samsung, autour d’une solution complète de portefeuille électronique. Des atomes crochus qui pourraient se concrétiser dès le 1er mars, avec la présentation attendue du smartphone Galaxy S6 dans le cadre du Mobile World Congress.

En complément à la technologie magnétique, LoopPay intégrerait la prise en charge du NFC pour payer sans ouvrir d’application. La protection des données serait garantie par un système de jetons similaire à celui exploité par Apple Pay, de sorte que le marchand ne stocke jamais d’informations. Une sécurité supplémentaire en cas de faille dans son système de caisse.

L’authentification des utilisateurs pourrait passer par un capteur d’empreintes digitales. Samsung en a déjà intégré un sur le Galaxy S5. Il permet pour le moment d’utiliser PayPal dans les magasins qui l’acceptent.

Fondateurs de LoopPay, Will Grayling et George Wallner rejoindront la division mobile de Samsung, qui tirera parti de leur expertise technique, mais aussi de leurs relations nouées avec banques, émetteurs de cartes et commerçants.

Crédit photo : Tyler Olson – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur