Paiement mobile : Square peut-il encore y croire ?

EntrepriseLevées de fonds
square

Le spécialiste américain du m-paiement Square a levé 150 millions de dollars, mais doit faire face à l’arrivée de nombreux concurrents comme Amazon, Apple, Google & co.

Le spécialiste américain du paiement mobile Square a enfin mené à bien  un tour de table de 150 millions de dollars selon le New York Times, qui cite une source interne anonyme.

L’identité des investisseurs n’est pour le moment pas connue, mais le NYT rapporte que  Goldman Sachs et Rizvi Traverse Management y ont participé.

Ainsi, cette levée de fonds valoriserait la start-up à hauteur de 6 milliards de dollars.

Co-fondé en 2009 par Jack Dorsey, un des créateurs de Twitter, Square permet de transformer n’importe quel mobile (smartphone ou tablette) sous iOS ou Android en terminal de paiement, grâce à l’ajout, sur la prise jack de l’appareil, d’un petit lecteur de carte bancaire et l’utilisation d’une application mobile dédiée permettant de gérer les transactions.

Néanmoins, la santé financière de Square n’est pourtant pas rutilante. La start-up accumulerait des pertes importantes, chiffrées à 100 millions de dollars en 2013. Et la moitié des 340 millions de dollars levés depuis sa création a été engloutie  durant ces trois dernières années.

En outre, la jeune pousse doit faire face à la récente arrivée de plusieurs acteurs de taille sur le secteur du paiement  mobile. Citons Google et son Wallet, Apple et son Apple Pay, bientôt disponible aux Etats-Unis sur l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, ou encore Amazon, et son lecteur de carte bancaire Local Register, annoncé en août dernier.

 

Quizz ITespresso.fr : Maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

 

Crédit image : Sinisa Botas – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur