Paiement sans contact : Google Wallet exploite le NFC

CloudMobilitéOS mobiles

Google Wallet opère via les smartphones sous Android 2.3 et la technologie “sans contact” Near Field Communication (NFC). Un premier écosystème de partenaires est établi (Citi, MasterCard, First Data, Sprint).

La solution Google Wallet dévoilée aujourd’hui par Google transforme votre smartphone en carte de crédit et plus encore.

Et c’est à compter de ce jour qu’elle est testée en bêta dans un premier temps dans les villes de New York et de San Francisco.

Il s’agit d’une expérimentation dès à présent mais le service sera accessible par les consommateurs américains et portée à l’ensemble des Etats-Unis dans le courant de l’été.

C’est avant tout une application Android gratuite téléchargeable depuis l’Android Market. L’interface permet d’entrer votre code PIN et d’effectuer les opérations de paiement via le NFC.

L’offre de Google s’appuie sur un réseau de terminaux de paiement sans fil qui existe déjà et fonctionne avec les cartes de paiement PayPass déployés par MasterCard.

Aux Etats-Unis, ce sont 124 000 commerçants qui sont équipés de ces terminaux et 311 000 dans le monde.

Les fameux Yellow Cab de la big Apple en sont équipés ainsi que les distributeurs automatiques de canettes Coca Cola, mais aussi des chaînes de restauration rapide comme Jack In The Box.

Partout où les cartes PayPass de MasterCard fonctionnent, votre smartphone/Google Wallet devrait fonctionner en tant que moyen de paiement.

La firme Internet tient d’abord à dissiper toutes les craintes qui peuvent émaner d’un mode de paiement sans fil.

Ici, c’est la technologie NFC qui est mise à contribution : une simple approche du smartphone permet d’effectuer des transactions.

En premier lieu, le service s’appuie sur l’écosystème PayPass déjà en place et proposé par MasterCard. Google assure qu’il est parfaitement fiable et sécurisé.

Il nécessite d’abord d’entrer un code PIN, les données transitant via l’antenne NFC sont codées et le numéro de carte de crédit n’est plus visible dans l’appli une fois que ce dernier a été entré.

C’est la société First Data qui s’est occupée du volet sécurité des données. La technologie de la société d’Atlanta est déjà mise en œuvre dans les cartes de paiement sans fil PayPass de MasterCard afin de sécuriser les transactions.

Toutes les données et l’historique seront sauvegardés sur une puce spécifique séparée du reste de la mémoire du téléphone et accessibles seulement depuis les applis autorisées.

Lorsque le smartphone sera en veille, la puce NFC sera automatiquement désactivée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur