Paiement sans contact : Nokia investit dans Inside Contactless

Mobilité

La société de capital risque de Nokia vient d’injecter 4,2 millions d’euros dans Inside Contactless, une entreprise basée à Aix-en-Provence.

Depuis sa création en 1995, Inside Contactless se focalise sur le “sans contact” et les puces de paiement NFC (“Near Field Communication”, pour “communication en champ proche”), c’est-à-dire des puces électroniques qui sont intégrées aux terminaux mobiles pour offrir un moyen de paiement sans contact vers des lecteurs associés. Une activité qui intéresse de près le premier constructeur mondial de mobiles. Lequel vient d’investir 4,2 millions d’euros dans cette société hexagonale – basée à Aix-en-Provence – via sa société de capital-risque Nokia Growth Partners.

Plus précisément, Nokia Growth Partners a mené un tour de table auprès de plusieurs investisseurs*, permettant à Inside Contactless d’engranger près de 25 millions d’euros pour accélérer son développement à l’international (la firme a déjà ouvert quatre bureaux en Chine, à Singapour, aux Etats-Unis et en Pologne). Les capitaux devraient aussi l’aider à étendre sa ligne de produits, concurrente des offres NFC d’Infineon, de NXP Semiconductors (ex Philips Semiconductors) et de Sony notamment.

Plusieurs tests en France

Forte d’une centaine de salariés à l’international, Inside Contactless revendique la livraison de près de 35 millions de cartes de paiement sans contact depuis le lancement de son service MicroPass en novembre 2005 (ses cartes sans contact seraient utilisées par 25 banques canadiennes et américaines).

En France, le constructeur a aussi mené en 2006 des expérimentations avec Bouygues Telecom pour intégrer une puce de transport “Navigo” sans contact aux mobiles de cet opérateur. Il est également associé, entre autres, à un projet de paiement sur mobile sans contact, mené conjointement par des opérateurs et des banques.

* Sofinnova Partners, Vertex Management, Vertex Ventures, Siparex, GIMV, EuroUS Venture, Granite Global Ventures et Visa Ventures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur