Palm accusé d’avoir violé un brevet de Xerox

Mobilité

Graffiti, le système de reconnaissance d’écriture manuscrite utilisé notamment dans PalmOS, serait une copie conforme d’Unistrokes, une technologie similaire développée par Xerox. C’est le jugement que vient de rendre la cour de New York. Un jugement qui pourrait remettre en cause l’avenir de Palm.

Pas de chance pour Palm. Alors que sa directrice financière Judy Bruner prévoit une amélioration significative de la santé économique de la société, un jugement de la cour de New York vient de porter un coup dur à l’ancienne filiale de 3Com. Le juge Michael Telesca accuse Graffiti, l’application de reconnaissance d’écriture manuscrite des Palm, d’être une copie conforme d’Unistrokes, une technologie développée par Xerox en 1993. Xerox avait porté plainte en avril 1997, quelques mois après avoir déposé les brevets décrivant Unistrokes. A l’époque, Xerox poursuivait US Robotics, développeur des PDA qui portaient encore le nom de Palm Pilot, avant son rachat par 3Com.

Le procès se poursuit. Le juge doit déterminer le montant des dédommagements que Palm devra probablement verser à Xerox. Il devra également avaliser ou non la poursuite de l’utilisation de Graffiti dans le système d’exploitation PalmOS. De quoi remettre en question l’avenir des boîtiers Palm et Handspring ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur