Palm en mal d’innovation ?

Mobilité

D’après le site PalmInfoCenter Palm se préparerait à livrer un nouveau modèle : le m125. Entre les m500 et m100, le m125 n’apporterait rien de bien nouveau. Dommage, Palm aurait pourtant bien besoin d’innover s’il veut réussir à contrer ses concurrents.

Un nouveau modèle chez Palm ? Ce serait pour très bientôt si l’on en croit le site PalmInfoCenter qui cite “deux sources indépendantes” et fait référence à un document qui lui a été transmis. Le petit nouveau serait baptisé m125 et arriverait à la fin du mois (aux Etats-Unis du moins). D’après le site son allure serait très proche de celle des modèles de la série m100 (voir édition du 7 mars 2001), avec notamment les mêmes dimensions. La principale nouveauté serait l’apparition d’un port pour cartes mémoire SD (Secure Digital) comme celui qui équipe la série m500 (voir édition du 19 mars 2001). Doté d’un écran monochrome, le m125 serait équipé d’un processeur Dragonball VZ à 33 MHz (comme les modèles actuels), de 8 Mo de Ram et de 2 ou 4 Mo de Rom (respectivement pour la version US et celle internationale). Il s’agirait d’un type de Rom qui ne pourrait pas être complètement mise à jour. Le PDA serait commercialisé à 250 dollars hors taxes (environ 1 830 francs ou 280 euros). C’est cher !

Toutes ces caractéristiques n’annoncent pas un modèle très innovant, pourtant c’est ce dont Palm aurait besoin en ce moment. Ces dernières semaines, plusieurs études se sont succédées, soulignant que le fabricant perd du terrain face à ses concurrents au premier rang desquels figure Compaq avec son iPaq. Ainsi les chiffres de Gartner Dataquest placent les deux rivaux au coude à coude sur le marché de l’Europe de l’Ouest (voir édition du 31 juillet 2001) tandis qu’une étude Canalys sur le marché Européen des terminaux mobiles estime que Palm a perdu 50 % de parts de marché en un an quand on considère le second trimestre. Il est là aussi talonné par l’iPaq tandis que Nokia occuperait la troisième place. D’après l’étude, Nokia représenterait une menace importante pour Palm avec notamment son 9210 (voir édition du 22 novembre 2000), un téléphone doté des fonctions d’un assistant personnel qui tourne sous Epoc 32, l’OS de Symbian.

Le PDG de Palm lui-même, Carl Yankowski, admet que sa société n’est pas assez dynamique, “Nous n’avons pas été aussi agressifs que nous aurions dû l’être en termes de marketing” déclarait-il lors d’une conférence, cité par Reuters, en faisant allusion aux utilisateurs en entreprise. Pour parvenir à ramener ses résultats dans le vert, Palm mise en effet sur les entreprises (voir édition du 28 juin 2001). Le constructeur s’est lancé dans une guerre des prix contre HandSpring (voir édition du 14 mai 2001), mais malgré tout ses modèles restent particulièrement onéreux. Et le nouveau venu m125 ne s’annonce pas à un prix plus avenant.

Un système vieillissant

Depuis le succès sans précédent de son premier modèle – le Palm Pilot – les autres gammes n’ont pas apporté d’évolution réellement majeure, les appareils se ressemblent et les consommateurs se lassent. De plus le Palm OS est toujours en 16 bits alors que Windows CE et Epoc sont 32 bits, ce qui restreint ses capacités, on pense à la téléphonie nouvelle génération par exemple. Fin juillet, la société annonçait qu’elle allait créer une filiale dédiée à son système d’exploitation (voir édition du 30 juillet 2001). De quoi préparer un Palm OS moderne ? Reste que, si la société réalise l’essentiel de son chiffre d’affaire sur les ventes de matériel, on peut se demander si Palm ne risque pas de se retrouver dans la situation de Psion : contraint d’abandonner la partie PDA pour ne se centrer que sur son OS (voir édition du 12 juillet 2001).

Parmi les annonces récentes, des accords avec Intel, Motorola et Texas Instruments laissent espérer l’arrivée de processeurs plus puissants optimisés pour le Palm OS (voir édition du 25 juillet 2001). La question est de savoir quand ils arriveront. A moins que le m125 soit rapidement suivi par une gamme réellement innovante… et bon marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur