Palm finalise le MacPac 2

Mobilité

D’abord mal engagées, les nouvelles relations entre le Mac et le Pilot s’améliorent très nettement, avec notamment l’arrivée, en mars, d’un nouveau kit de connexion.

Palm Computing a la pêche ! La preuve : 1,6 million de PalmPilot, son assistant numérique de poche, ont été vendus en 1998. Pour séduire les fans de la Pomme, la société rachetait Claris Organizer en 1997, en vue d’optimiser l’échange entre Palm et Mac, de données telles que votre agenda, votre carnet d’adresses? En effet, le logiciel précédent n’était qu’un affligeant portage de la version PC . Baptisé MacPac 2, ce nouveau kit, livré avec un câble, dont la bêta est disponible depuis plus de trois mois (voir édition du 7 décembre 1998), arrivera courant mars. Autre signe positif : Apple a proposé aux développeurs du Pilot de travailler depuis un Mac, via une offre alliant matériel et assistance. Rappelons enfin que Steve Jobs avait vainement voulu racheter Palm. À défaut, le patron d’Apple, visiblement très alléché par l’appareil, pourrait viser un partenariat, avec un Pilot saupoudré de quelques technologies maison. C’est du moins le tableau que se plaît à peindre la rumeur, appuyée par des déclarations ambiguës de Larry Ellison, fidèle comparse de Jobs. Pour l’heure, Palm vient de nommer une ancienne responsable d’Apple au poste de présidente et va lancer deux nouveaux modèles la semaine prochaine. Le Palm III X sera une version améliorée du Palm III destiné aux “utilisateurs avancés”. Le Palm V se distinguera quant à lui par un boîtier plus fin (11 mm) et une autonomie accrue. Enfin, cette déclinaison sera complétée par l’arrivée en mai aux Etats-Unis du Palm VII, un modèle pourvu d’une antenne et capable de connexions sans fil sur le Net (voir édition du 4 décembre 1998).

Pour en savoir plus : http://www.palm.com/macintosh/index.html.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur