Palm OS 5 entend rivaliser avec Pocket PC 2002

Cloud

La nouvelle version du système d’exploitation de Palm a été officiellement présentée. Palm OS 5 inaugure le passage au 32 bits tout en permettant l’utilisation de la plupart des applications 16 bits grâce à un émulateur. Multitâche et multithreading font leur arrivée, tout comme le support d’un affichage en 320×320 ou le son qualité CD. La sécurité et le sans-fil ne sont pas oubliés.

Pour faire face au Pocket PC 2002 de Microsoft, Palm vient de présenter officiellement la dernière version de son système d’exploitation pour PDA lors de la conférence PalmSource qui se tient actuellement en Californie. Palm OS 5 devrait être disponible dans le courant de l’été, il sera distribué par PalmSource, la toute récente division de la société dédiée aux logiciels. Le nouvel OS marque un tournant pour Palm car il tourne en 32 bits et correspond donc à une réécriture de la précédente plate-forme qui fonctionnait en 16 bits. Il est de plus architecturé pour être exécuté sur des processeurs ARM qui seront produits par Motorola, Texas Instruments et Intel. Alors que les Palm actuels sont équipés de processeurs Motorola Drangonball cadencés à 33 MHz, les nouvelles puces auront des fréquences jusqu’à dix fois plus élevées. Du fait du passage au 32 bits, Palm OS 5 n’offrira pas de support natif pour les applications développées en 16 bits. Pour y remédier, il sera capable d’émuler les anciennes versions du système et d’en supporter ainsi la majorité des applications, mais pas toutes. Lors de la conférence de présentation, le chief technology officer de Palm, Steve Sakoman, aurait ainsi indiqué qu’environ 80 % des applications devraient fonctionner sans nécessiter de modification. Les observateurs sont nombreux à faire le parallèle avec le passage réalisé par Microsoft de Windows 3.1 à Windows 95 (passage du 16 au 32 bits) ; ils le comparent également à la transition effectuée par Apple du 68 000 au PowerPC.

Multimédia, sans-fil et multitâche

Tout en permettant de meilleures performances, Palm OS 5 offrira de nouvelles possibilités aux PDA qui en seront équipés. Il inaugure ainsi l’arrivée du multitâche (possibilité d’exécuter plusieurs applications en même temps) et du multithreading (possibilité d’exécuter différentes instructions simultanément au sein d’une même application). Toutefois, les développeurs soulignent que les nouvelles API (application programming interfaces) permettant d’en bénéficier ne sont pas encore toutes disponibles. Le multimédia n’a pas été oublié, même si rien ne semble provenir du rachat de Be par Palm : Palm OS 5 promet du son qualité CD, le support d’écrans haute résolution (320 x 320 pixels, déjà proposé par les Clié de Sony) et la personnalisation de son environnement grâce à des thèmes façon Windows. Soucieux de son adoption en entreprise, Palm dote son OS d’une capacité de cryptage en 128 bits basé sur un algorithme de RSA Security et lui offre le SSL. En plus des supports déjà existant pour le Bluetooth et le WAN, Palm OS 5 supporte le 802.11b pour une connexion à un réseau local sans fil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur