Palm OS attire le GSM

Mobilité

Comme avec un Visor, on pourra bientôt téléphoner avec un Palm. Le module additionnel prévu pour le début de l’année prochaine permettra également de se connecter à Internet sans fil. A condition de vouloir y mettre le prix…

Décidément, le système d’exploitation du Palm a des velléités communicantes. Quasiment en même temps que son concurrent direct Handspring avec le VisorPhone (dont nous vous montrions les premières photos le 21 septembre dernier), Palm vient d’annoncer un module à coller au dos d’un Palm V ou Vx pour le transformer en téléphone GSM. Contrairement au VisorPhone, le module pour Palm, réalisé en collaboration avec la société américaine RealVision, ne permettra de téléphoner qu’à l’aide d’un kit mains libres. En revanche, Palm est plus clair que Handspring sur ses intentions, et veut également faire de ce module un instrument de communication sans fil pour les données. En clair, il permettra de recevoir des SMS et des courriers électroniques.

Principalement destiné aux marchés européens et asiatiques, ce module qui n’a pas encore de nom permet presque de transformer son Palm V en Palm VII, tel qu’il existe déjà aux Etats-Unis depuis quelques mois. Pour contourner la lenteur du Web, le Palm VII ne se connecte pas directement à Internet mais utilise de petites applications propriétaires appelées “Web Clipping”, développées par les partenaires de Palm, tels Yahoo ou ABCNews aux Etats-Unis. Le module GSM sera compatible avec ces “Web Clippings”, mais il reste à déterminer si des partenaires français se sont déjà portés volontaires pour les développer.

Le module sera disponible au début de l’année prochaine au prix américain annoncé de 299 dollars (environ 2 200 francs) avec un abonnement d’un an auprès d’un opérateur. Autant dire qu’il est aussi cher que le VisorPhone.

Dans le même temps, Motorola a annoncé un partenariat avec Palm en vue de produire pour début 2002 un téléphone mobile tribande et compatible GPRS, intégrant PalmOS. Il devrait offrir un écran couleur plus grand que celui des téléphones actuels. Les grandes manoeuvres ont débuté pour prendre une part du marché des “SmartPhones”, comme disent les Américains. Kyocera a racheté à Qualcomm sa technologie de téléphones mobiles incluant eux aussi Palm OS. Microsoft a montré quelques prototypes de téléphones basés sur Windows CE. De leur côté, les partenaires de Symbian, le développeur du système d’exploitation Epoc 32 (équipant notamment les PC de poche Psion), doivent également sortir leurs produits communicants dès le début de l’année prochaine. Détail amusant, Motorola fait également partie du consortium Symbian…

Pour en savoir plus :

* Palm (en anglais)

* Les 3 types d’appareils sous Epoc prévus par Symbian (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur