Palm sépare le matériel de l’OS

Mobilité

Palm ne va pas se scinder en deux sociétés, pas encore. Pour l’instant, l’entreprise annonce qu’elle va mieux séparer les activités liées à son système d’exploitation Palm OS par le biais de la création d’une filiale dédiée.

Ce n’est pas la grande forme pour Palm. Alors que certains observateurs s’attendent à voir l’ex-filiale de 3Com séparée en deux sociétés distinctes, Palm annonce ses plans pour une séparation de ses activités plus en douceur. Dans un communiqué daté du 27 juillet, la société annonce la création d’une filiale dédiée à son système d’exploitation “d’ici la fin du calendrier 2001”. Aujourd’hui, Palm possède des accords de licence avec HandEra, Handspring, Sony, Symbol, Kyocera ou encore Samsung, et depuis peu Acer. Mais l’essentiel de ses revenus provient de la vente de matériel. L’annonce de Palm nous ramène à la mi-98, quand était annoncée la création de Symbian pour le développement du système d’exploitation des Psion, la plate-forme Epoc 32. Aujourd’hui, Psion renonce aux PDA (voir édition du 12 juillet 2001) mais Epoc survit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur