PalmSource investit dans Linux en Chine

Cloud

Le rachat de l’éditeur chinois China Mobilesoft par PalmSource devrait donner naissance à une version Linux du système d’exploitation PalmOS.

Après avoir racheté l’éditeur de logiciels pour téléphones mobiles China Mobilesoft (CMS), PalmSource, l’éditeur de PalmOS, a annoncé la sortie prochaine d’une version Linux de son système d’exploitation ainsi qu’une offre dédiée aux appareils d’entrée de gamme. L’objectif de PalmSource est d’élargir sa base de clients au delà du marché relativement restreint des smartphones. L’éditeur a affirmé que cette acquisition lui permettait de doubler le nombre de concessionnaires d’une licence PalmSource.

David Nagel, directeur exécutif de PalmSource, a déclaré à VNUnet.com : “Cela nous donne l’opportunité d’augmenter considérablement le nombre de modèles de téléphones portables que nous pourrons utiliser, plus seulement les smartphones mais aussi des téléphones beaucoup moins onéreux. Au final, cela nous permet également d’adapter notre interface utilisateur et nos applications à une plate-forme basée sur Linux en utilisant l’expertise de China Mobilesoft.”

Une demande très faible en Europe

PalmSource compte émettre environ 1 570 000 actions afin de financer cette acquisition, un plan soumis à l’approbation des actionnaires. Aux cours actuels du marché, China Mobilesoft serait ainsi valorisée à plus de 20 millions de dollars. Plus de 100 personnes actuellement employées par la société basée à Nanjing travailleront désormais pour PalmSource. David Nagel a déclaré que ce rachat permettrait de doubler les équipes de développement logiciel de PalmSource pour un prix très compétitif, les coûts salariaux étant particulièrement bas en Extrême-Orient.

Rachel Power, analyste chez Canalys, considère que “c’est un indicateur de la convergence à laquelle nous assistons alors que les téléphones deviennent de plus en plus puissants et capables de faire tourner des applications de plus en plus évoluées”. Pour elle, la demande pour des téléphones sous Linux est actuellement très faible en Europe. “PalmSource n’a pas été en mesure de donner des détails sur les revendeurs de matériels utilisant ces produits, un élément clé de leur succès”, ajoute-t-elle. “Pour le moment, tout se joue sur le marché asiatique, nous ne voyons pas encore d’intérêt pour les mobiles Linux en Europe.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur