Panda 2009 veut renforcer la protection et réduire les ressources système

Cloud

L’éditeur de solutions de sécurité IT met en oeuvre l’intelligence collective pour poursuivre sa conquête du marché résidentiel.

La nouvelle gamme 2009 s’inscrit dans la continuité du reformatage de Panda.” Selon Franck Mazeau, responsable des ventes chez Panda France, la stratégie initiée en début d’année par l’éditeur de solutions de sécurité porte ses fruits. Créé en 1990 et basé à Bilbao (en Espagne), Panda est positionné comme le quatrième éditeur de sécurité dans le monde selon Gartner. Après s’être installé sur le secteur des entreprises, l’entreprise, dont le siège se situe à Bilbao, poursuit sa conquête du marché résidentiel.

Composée de trois produits (Antivirus Pro, Internet Security et Global Protection), la gamme 2009 s’appuie sur les technologies développées pour le marché professionnel. “Nous avons redescendu les technologies professionnelles vers le grand public“, affirme Franck Mazeau. Lesquelles visent à répondre à l’expansion grandissante des malwares et autres virus qui nécessitent une nouvelle approche de la sécurité. “La croissance est une réalité“, insiste Franck Mazeau, “depuis 2005, on recense 4 millions de signatures, on en attend 6 millions pour la fin de l’année.

Baptisée Intelligence Collective Antimalware, les technologies mises en oeuvre chez Panda repose sur une remontée individuelle des agents suspicieux vers les serveurs de Panda (150 machines en cluster), suivi d’une analyse et, si besoin, de la réalisation d’un traitement (automatisé pour près de 95 % des cas) afin de déployer un vaccin à l’ensemble des postes clients. Ces derniers n’hébergent donc pas la totalité de la base de signatured et des solutions de désinfection, désormais trop gourmandes en ressources système.

“chaque utilisateur devient un acteur de la sécurité”

Les éventuels agents malveillants sont détectés par la technologie True Prevent d’analyse comportementale qui, avec sa version 2.0, arrive à maturité après trois ans d’existence selon le responsable. “Avec l’Intelligence Collective, chaque utilisateur devient un acteur de la sécurité“, résume Franck Mazeau. Avec les solutions 2009, le taux de détection augmenterait de 20 % tout en abaissant l’usage des ressources système de 50 %, selon l’éditeur.

Parmi les nouveautés de la gamme, une solution de contrôle parental fait son apparition ainsi qu’une système de prévention de vol d’identité (Identity Prevent). Le pare-feux (firewall) est renforcé et une offre de sauvegarde en ligne (2 Go avec la version Global Protection, extensible en option) est désormais proposée.

Surtout, avec Global Protection, Panda livre enfin une suite complète en un seul produit. Pours des prix allant de 32,95 à 72,95 euros selon le modèle de boîtes et le nombre de licences acquises (1 ou 3 par boîte)

“Nous cherchons la croissance par la technologie”

Reste à formater ces technologies pour le grand public. Selon Franck Mazeau , les aspects graphiques et les codes couleurs de l’interface des outils et la simplification des fonctions ont été renforcés pour faciliter l’administration de la sécurité du PC par l’utilisateur (nous n’avons pas testé le produit). Revue, l’installation du produit a été simplifiée. Même le packaging des boîtes –  toujours indispensables sur le marché de la grande distribution – a été revu pour être plus explicite. Et des formats “minibox” encourageront la présence des solutions sur le comptoir des distributeurs.

Au dos des boîtes, un graphique résume un test de performances où l’éditeur espagnol figure bien sûr à la première place devant ses concurrents. Faute de passer des accords avec les constructeurs de PC ou des fournisseurs d’accès, Panda se concentre sur le développement technologique. “Nous cherchons la croissance par la technologie, pas par le marketing“, conclu Franck Mazeau. Une croissance du marché de la sécurité qui, prévoit le cabinet Gartner, s’élèvera à 4,95 % en 2008 et 5,3 % en 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur