Panda Software protège les systèmes Linux

Cloud

La société espagnole Panda Software, spécialisée dans les solutions antivirus pour les grands réseaux, vient d’annoncer une nouvelle solution d’antivirus dédiée aux systèmes d’exploitation Linux. Pour l’éditeur, c’est un premier pas vers le système libre. D’autres solutions pourraient voir le jour.

Largement plus répandu que Linux, Windows attirait il y a encore peu la quasi-totalité des virus. Las, le succès de l’OS libre semble avoir intéressé des individus malintentionnés qui n’ont pas hésité à créer des virus pour cette plate-forme. On se souvient de Ramen, un ver qui s’attaque aux serveurs sous Red Hat Linux (voir édition du 19 janvier 2001). Même si, très vite, Red Hat publiait sur son site les corrections nécessaires pour éviter l’intrusion du ver, le mal était fait et les linuxiens découvraient que les virus n’étaient plus seulement l’apanage de Windows… D’autres virus devaient suivre tels Lion ou Winux (voir édition du 30 mars 2001).

Les acteurs du monde antivirus ont donc suivi à la fois l’expansion du système d’exploitation et l’arrivée de virus Linux pour s’engouffrer sur ce nouveau marché. Dernier en date, Panda Software, un éditeur de logiciels de sécurité informatique spécialisé dans les solutions antivirus pour réseaux d’entreprises. Celui-ci lance une nouvelle solution entièrement dédiée au système libre. Selon la société, la solution Panda Antivirus pour Linux garantit une parfaite intégration avec les distributions les plus communes : Red Hat, Mandrake, Debian et OpenBSD. La solution vise ainsi à protéger les serveurs et les stations de travail fonctionnant sous Linux. Par ailleurs, Panda Antivirus Linux offre une protection pour les e-mails ainsi qu’une analyse des disques DOS et Unix. La solution est téléchargeable gratuitement.

Un marché plein d’avenir

Le marché de la sécurisation autour du système d’exploitation Linux devrait connaître une forte croissance. Il y a à peine une semaine, Hewlett-Packard annonçait une version Linux de son nouveau logiciel de sécurisation Secure OS. La solution, qui s’appuiera sur le noyau 2.4 de Linux, est développée par le constructeur lui-même (voir édition du 22 août 2001). Et il y a fort à parier que constructeurs informatiques et éditeurs de logiciels de sécurité s’engageront sur la sécurisation de Linux au fur et à mesure de l’avancée de l’OS libre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur