Panne : l’hébergeur Oxalide exclut un assaut DDoS, vers un retour à la normale

CloudGestion cloud
oxalide-hebergement-retour-normale

Avec une “solution de contournement”, Oxalide remet en ordre de marché les sites Web qu’il héberge. La panne de ce matin n’est pas due à un assaut informatique.

Un incident, survenu ce matin sur le cœur de réseau de l’hébergeur Web parisiens Oxalite, pénalise ses clients mais le service revient petit à petit.

L’hypothèse d’un assaut par déni de service distribué est écartée. C’est une défaillance technique et non une attaque DDoS, considère Oxalide dans une note diffusée aux professionnels.

La panne survenue ce matin sur son cœur de réseau n’est probablement pas liée à une “attaque externe de type DDoS”.

En favorisant une “solution de contournement”, le prestataire de services IT remet en ordre de marché les sites Web hébergés sur son infrastructure.

Son portefeuille de clients est composé de beaucoup de médias. A 15h30, des sites comme 20minutes.fr, L’Express ou Mediapart étaient redevenus accessibles. Mais le site Internet Oxalide.com reste down.

“Des perturbations peuvent encore subsister avant de pouvoir parler de retour définitif à la normale“, considérait Oxalide dans un message d’information diffusé en début d’après-midi.

Le rapport d’incident et les causes de la défaillance restent à déterminer.

On a craint un nouvel épisode dans les cyber-attaques actuelles virulentes visant la France. Ce n’était vraisemblablement pas le cas.


Quiz : Connaissez-vous les CMS open source ?

Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : lathspell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur