Paris : la fête à Mac OS X ?

Mobilité

Qu’est-il donc arrivé à notre Steve Jobs international ? D’habitude, le patron de la Pomme est toujours sur la réserve avant les événements auxquels participe sa firme. L’annonce de sa participation à l’Apple Expo devrait jeter la lumière sur Mac OS X. Paris, la grande fête promise pour la sortie du nouveau système ?

La firme de Cupertino a changé son fusil d’épaule : pour la première fois depuis le retour de Steve Jobs aux commandes, la firme a indiqué qu’aucune annonce de matériel ne serait faite à l’Apple Expo (voir édition du 21 août 2001). De quoi faire enrager les aficionados européens, certes, mais alors pourquoi tant de hâte à l’annoncer ? Plusieurs hypothèses ont commencé à fleurir sur l’Internet : Steve Jobs préviendrait ses clients et ses partenaires pour couper l’herbe sous le pied à toute rumeur. Apple est en effet sujette à une vague de commentaires et de bruits de couloirs quelques semaines avant les principaux événements auxquels elle participe. L’annonce, très en avance, qu’aucune machine ne serait dévoilée lors de la prochaine Apple Expo, devrait suffire pour refroidir les ardeurs d’éventuels causeurs de fuites et de leurs relais sur les sites colporteurs de ces informations.

Deuxième hypothèse : la société a modifié en partie son calendrier de sorties. La Pomme ne s’est pas ménagée depuis le début 2001 en sortant successivement un PowerBook, deux lignes de G4, deux lignes d’iMac, un iBook, ainsi qu’un florilège de logiciels. De plus, Fred Anderson, le directeur financier de la firme, a indiqué au premier trimestre que des annonces se feraient cette année en dehors des grands événements. L’iBook blanc en est l’exemple type, cette année. Mais les petits événements n’ont pas manqué également, comme les mises à jour logicielles à répétition de Mac OS X ou les achats de sociétés. Bref, l’activité de la firme est loin d’être au plus bas !

Un Puma à Paris ?

Mais l’argument principal d’Apple reste quand même à la mise en avant de la version commerciale du nouveau système d’exploitation de la firme. La célèbre mise à jour Puma, dont les bêta-testeurs et quelques initiés parlent depuis le mois de juin (voir édition du 17 août 2001) et que Jobs a présentée à MacWorld en juillet, devait faire l’objet d’une grande fête à l’été 2001, ainsi que le patron de la firme l’avait annoncé. Cette fête n’a pas eu lieu à MacWorld. L’Apple Expo pourrait donc bien marquer le coup d’envoi d’une commercialisation beaucoup plus musclée du système. La version actuellement dans les magasins n’a pas suscité beaucoup d’admiration et se présente plus comme une oeuvre en devenir. Les écueils actuels du système restent en effet concentrés sur le Finder qui pompe beaucoup des ressources des machines, les fenêtres dont la manipulation s’avère lourde, les applications qui mettent du temps à se lancer, l’interface utilisateur qui s’avère complexe, les ressources logicielles qui ne sont pas toutes mises en place, sans parler de la frayeur provoquée par la kernel panic du premier avatar de l’application. La version Puma aurait fait l’objet d’un travail de fond sur ces principaux points d’achoppement qui ont valu un flot de critiques à Apple. L’Apple Expo et Paris comme cadres du lancement massif du système du futur d’Apple ? Pourquoi pas…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur