Paris ouvre son Wi-Fi gratuit

Mobilité

La Mairie de Paris a ouvert un bouquet de 105 premiers sites publics
connectés en Wi-Fi en accès non payant.

Au menu de Paris cet été : vélo (avec Vélib’), plage (avec Paris Plage) et Wi-Fi. Depuis lundi 16 juillet, le service Wi-Fi gratuit dans un certain nombre de lieux public de la capitale a ouvert ses portes. Pour le démarrage, la Mairie de Paris recense 105 premiers sites connectés en Wi-Fi (soit 160 bornes) qui permettent aux résidents et aux touristes de surfer gratuitement dans des parcs, des bibliothèques ou des mairies d’arrondissement pendant les heures d’ouverture à condition de disposer d’un PC portable ou d’un smartphone compatible Wi-Fi.

Dans les détails, il s’agit de 35 parcs ou jardins et 70 services municipaux. La liste des lieux publics estampillés “Paris-WiFi” est disponible sur le portail Paris.fr. En septembre, une inauguration à plus large échelle (400 bornes Wi-Fi) est prévue avec la présence de Bertrand Delanoë, Mairie de Paris, et Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Ile-de-France.

Rappelons que le dispositif “Paris Wi-Fi”, issu du programme Paris Ville Numérique (Parvi), avait été présenté initialement l’été dernier. En février 2007, à la suite d’un appel d’offres, c’est le duo SFR et Alcatel-Lucent qui avaient remporté le marché d’équipements, d’installation et de réalisation du portail d’accès. Le mois suivant, France Telecom a contesté ce programme Internet sans fil gratuit devant le tribunal administratif de Paris, estimant qu’il était en infraction avec l’article L14-25 du Code général des collectivités territoriales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur