Parlez aux E.T., version 2

Mobilité

Le célèbre projet scientifique pour la communication avec les formes d’intelligence extra-terrestres revient dans une nouvelle version logicielle. L’occasion de faire le point sur les utilisateurs et les résultats déjà obtenus par ce programme de longue haleine.

Depuis mai 1999, des chercheurs de l’université de Berkeley en Californie ont lancé un vaste programme de communication en direction des formes de vie non humaines disséminées dans l’espace. La particularité de Seti@Home est qu’il fait appel à toutes les bonnes volontés, du moment qu’elles ont un ordinateur connecté à Internet à disposition. En effet, tous les participants à ce projet prêtent leur machine pendant leurs temps d’inactivité pour décoder d’éventuels signaux envoyés des profondeurs de l’espace. Alors que la démarche peut sembler saugrenue, Seti@home rencontre un vrai succès, et pas seulement au sein de la communauté scientifique. Voici donc la deuxième version de ce petit programme, à faire tourner en économiseur d’écran, en attendant la troisième version prévue pour le mois prochain.

En terme de résultats, à ce jour, 1 641 406 ordinateurs participent à ce programme. Cela représente près de 63 millions de résultats reçus pour un temps de calcul machine global de plus de 165 000 années. Parmi les participants, on trouve une grande majorité d’utilisateurs PC, le plus souvent sous NT 4.0 et Windows 95 comme système d’exploitation (65 %). Les possesseurs de Macintosh viennent ensuite, mais dans une proportion largement moindre (moins de 9 %). Suivent ensuite les utilisateurs de plate forme Unix (Alpha, Sparc) sous Linux, Solarix ou encore Irix. On trouve même une machine Power PC tournant sous Rhapsody 5.5 ! Géographiquement la majeure partie des participants se situent aux Etats Unis, les allemands les suivant à distance respectable et les français se classant neuvième (derrière les Pays Bas et la Suède). Enfin, c’est principalement à la maison et non au bureau que les Internautes font tourner Seti@Home.

Pour en savoir plus :

* Le site du programme Seti@Home


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur