Parrot Disco : du drone quadricoptère à l’aile delta

Mobilité
4 6

Avec Disco, Parrot annonce la « première aile volante pour les vols en immersion » (bonus vidéo YouTube)

Le saviez-vous ? Parrot tire 47% de son chiffre d’affaires de la vente de drones. La société high tech, dirigée par Henri Seydoux, poursuit l’exploitation en élargissant la gamme de modèles dans le segment grand public. Le Parrot Disco se présente comme une aile volante « hyper facile à piloter et conçue pour le vol en immersion ». Un nouveau produit destiné aussi bien aux pilotes les plus chevronnés qu’aux néophytes.

Au coeur du dispositif figure C.H.U.C.K. (acronyme de « Control Hub & Universal Computer for Kit »). Il s’agit d’un ordinateur de vol (ou autopilote) doté d’une puissance de calcul conséquente. Il doit en effet sécuriser les différentes phases d’exploitation aérienne en exploitant les données en provenance de nombreux capteurs. Le Disco peut voler jusqu’à une vitesse de 80 km/h, avec une autonomie annoncée de 45 minutes (grâce à sa batterie LiPo).

Les phases de décollage et d’atterrissage sont ainsi facilitées à l’extrême pour des raisons de sécurité et pour limiter la casse. Deux manipulations (l’une sur le Disco et l’autre sur la radiocommande) sont à effectuer avant de lancer le Disco tel un simple frisbee. L’appareil quitte alors le plancher des vaches pour atteindre une altitude conséquente de 50 mètres, où il se met en attente des commandes du pilote, en vol circulaire.

Parrot-Disco_c

L’atterrissage est à l’avenant et se déclenche depuis un bouton sur la radiocommande fournie. L’appareil descend alors à une altitude de 6 mètres avant de réaliser son atterrissage en douceur.

C.H.U.C.K. fournit également une aide au pilotage grâce à des algorithmes spécifiques qui, sans cesse, adaptent les paramètres de vol, évitant tout décrochage du Disco.

L’immersion est aussi de mise grâce à un casque livré avec le Disco et baptisé « Parrot Cockpitglasses » pour une expérience dite FPV (First Person View). Il retransmet les images captées par la caméra frontale Full HD embarquée sur le Disco.

Parrot a aussi veillé à ce que l’expérience de pilotage soit à la hauteur avec une nouvelle radiocommande baptisée Skycontroller 2.

A l’instar de ses drones Bebop, le Disco est en mesure d’enregistrer des prises de vue en Full HD (avec enregistrement sur sa mémoire flash interne de 32 Go).

Le Parrot Disco (livré avec la radiocommande Skycontroller 2 et le casque FPV Cockpitglasses) sera commercialisé à compter de septembre au tarif de 1299 euros.

Parrot-Disco_a

Si Parrot développe la partie professionnelle de son activité drones (avec des logiciels, des services et des investissements dans Airinov en août 2015 et MicaSense en octobre 2015), la société reste encore largement tributaire de la vente de drones dans le segment grand public.

Voir la vidéo de promotion sur YouTube :

(Crédit photos : @Parrot)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur