Part de marché ADSL : Wanadoo cède un peu de terrain

Cloud
Information - news

Face à la rude concurrence dans le haut débit, Wanadoo estime que sa part de marché s’est effritée pour descendre en dessous de 50 %. La politique d’acquisition de nouveaux clients a marqué une pause au premier semestre 2004.

Wanadoo souffre dans un contexte de tension sur les offres ADSL grand public. Les offres promotionnelles de packages de services Internet haut débit, commercialisées par des opérateurs alternatifs comme Free ou Neuf Télécom, désarçonnent le leader du marché du haut débit en France. Lors de la présentation des résultats du premier semestre 2004 de France Télécom effectuée le 27 juillet, la direction de l’opérateur historique a déclaré que la part de marché ADSL de Wanadoo se situait “légèremment en-dessous de 50 %”. Le FAI devrait terminer l’année dans une fourchette située entre 45 et 50 %.

L’objectif numéro un est de maintenir les positions face à des concurrents qui grignotent des parts de marché. En prenant en compte les résultats de ses filiales à l’international (dont Wanadoo UK et Pays-Bas), le service d’accès de France Télécom, qui parachève son intégration au sein de la maison mère, affiche 9,24 millions de clients, dont 35,4 % en haut débit. Un parc global de clients à la fin du premier semestre 2004 qui reste étonnamment stable par rapport au précédent pointage de mars. Comme si la course à l’acquisition de nouveaux clients avait marqué un temps d’arrêt. En revanche, la part des clients haut débit est en forte hausse : + 80 % sur l’ensemble du groupe dans le courant du premier semestre.

La branche française de Wanadoo affiche 4,7 millions de clients, dont 49 % en haut débit, à la fin du premier semestre 2004. Là-aussi, le volume clientèle est marqué par une certaine stabilité. Le FAI semble se concentrer sur les moyens de fidéliser ses clients haut débit et sur la migration de ses abonnés RTC vers des offres ADSL. Les résultats du deuxième trimestre du groupe Iliad (exploitant du service Free), attendus vendredi, devraient donner une idée plus précise de l’évolution du paysage de l’accès Internet haut débit en France. En mars, avec 635 000 clients haut débit, Free se positionnait comme le principal challenger de Wanadoo.

Wanadoo compte séduire de nouveaux clients dans le courant du deuxième semestre en lançant de nouvelles offres haut débit. La semaine dernière, le service d’accès Internet de France Télécom a présenté les premières briques de sa stratégie de services multi-play à travers le lancement de son nouveau terminal Livebox, disponible au Royaume-Uni et en France (voir édition du 20 juillet 2004).

A mi-chemin de son exercice 2004, Wanadoo a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros, en hausse de 11,9 % en données pro forma. Le segment accès, portail et e-commerce représente 68 % du CA. La proportion restante fédère les services annuaires de Pages Jaunes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur