Partage de données : Google coupe l’accès à Facebook

Cloud

Google n’assure plus la portabilité des données utilisateurs de Gmail avec Facebook. Le groupe Internet considère que le réseau social ne joue pas le jeu de la réciprocité.

Google refuse désormais que Facebook puise dans ses données utilisateurs sans réelle réciprocité.

Le groupe Internet a bloqué l’accès à ses serveurs en coupant une interface de programmation (API) qui servait de passerelle pour le réseau social

Jusqu’ici, Facebook offrait à chaque nouveau membre la possibilité d’importer ses contacts automatiquement de services de courrier électronique comme Gmail (Google), Hotmail (Microsoftt) et Yahoo Mail.

Un système qui permettait de monter rapidement un réseau social. Mais Google a décidé de fermer les vannes, considérant que Facebook n’applique pas de règle de réciprocité dans les données échangées.

Au nom de l’équité dans la portabilité des données, le groupe Internet orienté recherches en ligne favorisera les collaborations qu’avec les acteurs “autorisant en contrepartie l’exportation des mêmes informations de contacts de manière simple”.

Un nouvel épidode qui montre une tension croissante entre les “maîtres actuels du Web”.

Gmail recense 170 millions d’utilisateurs dans le monde tandis que Facebook aligne 550 millions de membres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur