Pas de scandale à l’Apple Expo

Mobilité

Les grévistes du Mac ont abandonné l’idée de manifester au cours de la conférence donnée par Steve Jobs mercredi 13 septembre à partir de 10h00 au Palais des Congrès de la Porte Maillot, à Paris.

Le mouvement lancé d’Angleterre à l’initiative de Will Woodhouse, membre de MacAssist, a fait long feu. Incompris des sites américains, il a soulevé la critique outre-Atlantique et n’a pas rencontré grand enthousiasme en Europe de la part des médias pour l’instant, hormis en Grande-Bretagne. Le public anglais étant le plus amer de ne plus avoir sur son sol de grande exposition consacrée à la Pomme.

Trois griefs principaux sont présentés à Apple : les poursuites qu’elle engage à l’encontre de sites Web et d’individus, le traitement réservé à ses clients européens et plus spécifiquement ses clients anglais (annulation à plusieurs reprises d’une Apple Expo, ou de versions localisées du système d’exploitation), et enfin

“l’arrogance” d’Apple et son dédain vis-à-vis de ses utilisateurs les plus fidèles qui ont soutenu la marque lors de sa traversée du désert.

Selon Will Woodhouse, interrogé par nos confrères de Maccentral, les relations publiques d’Apple en Angleterre auraient proposé aux protestataires de les rencontrer le 20 septembre prochain pour discuter des griefs évoqués avec la direction Europe d’Apple. Manoeuvre élusive pour éviter l’affrontement ? “Nous verrons bien ce qu’il en ressort”, conclut Will Woodhouse, “mais une chose est sûre, nous ne nous contenterons pas de mots. Nous pourrons toujours poursuivre la lutte sur Internet. Vous savez, c’est un mouvement international. Il n’y a pas qu’en Angleterre. Les utilisateurs australiens aussi sont énervés par la politique d’Apple. Et nous avons le soutien de nombreux groupes en Europe dont un en France. Nous désirons juste un dialogue ouvert et poursuivi avec Apple”.

Ce soir, Steve Jobs peut dormir tranquille. Le groupe n’a pas l’intention de se manifester durant son discours de lancement de l’Apple Expo. Mais demain ? L’Europe ne semble pas prête à accepter le modèle de relation qu’Apple entend lui imposer.

Pour en savoir plus :

Le site de MacAssist


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur