Passage éclair sur eBay pour le smartphone ZTE Open sous Firefox OS

Mobilité

Les 2000 smartphones ZTE Open sous Firefox OS mis à la vente sur eBay US et UK se sont écoulés en quelques jours.

Depuis quelques jours, le fabricant télécoms taïwanais ZTE distribuait, via les branches américaine et britannique du site e-commerce eBay, son smartphone Open équipé du système d’exploitation Firefox OS.

Initiée en fin de semaine dernière, l’opération aura été de courte durée : le dernier exemplaire s’est vendu lundi 19 août.

Malgré la vitesse d’écoulement des stocks, ce succès reste relatif au regard du volume inférieur à 1000 unités pour chacune des régions : 985 aux États-Unis et 990 outre-Manche.

Mais la démarche en elle-même prête à réflexion : ZTE l’a engagée indépendamment de tout opérateur, alors même que la stratégie de Mozilla (fondation éditrice de Firefox OS) repose essentiellement sur les accords de partenariats passés avec des derniers.

Déjà commercialisé en Espagne, en Colombie et au Venezuela avec le concours de l’opérateur télécoms Telefónica, le smartphone Open était proposé en achat immédiat sur eBay, pour 79,99 dollars ou 60 livres sterling (entre 65 et 70 euros TTC).

Il s’agissait d’un modèle débloqué, de couleur orange, positionné en entrée de gamme avec son écran de 3,5 pouces (320 x 480 points), son processeur monocoeur (Cortex-A5 à 1 GHz), ses 256 Mo de RAM et ses 512 Mo de mémoire interne.

De telles caractéristiques techniques combinées à des prix attractifs répondent à une logique de conquête des pays émergents.

Les marchés mobiles matures ne sont pas pour autant exclus, non seulement par la voie du commerce électronique, mais aussi la distribution “sur le terrain”.

Pour l’heure, en Europe, c’est Deutsche Telekom qui pousse Firefox OS via ses filiales locales.

La Pologne est dans la boucle depuis le 15 juillet avec le smartphone Alcatel One Touch Fire. D’ici la rentrée, l’offensive se portera sur l’Allemagne (via Congstar), la Hongrie (via Magyar Telekom) et la Grèce (via Cosmote).

Rappelons que Firefox OS se pose comme un système d’exploitation open source basé sur les technologies standard du Web, ce qui ouvre au déploiement des applications HTML5, issues notamment des sites Web eux-mêmes (via un fichier de description JSON).

LG et Huawei sont pressentis pour rejoindre la cohorte avant la fin de l’année avec, selon Silicon.fr, les États-Unis dans le collimateur à l’horizon 2014.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur