Passe difficile pour HTC qui étudie plusieurs options stratégiques

EntrepriseMobilitéSmartphones
htc-options-stratégiques

La firme taïwanaise HTC, connue pour ses smartphones, pourrait être vendue ou se séparer de sa division réalité virtuelle (Vive).

HTC aurait entamé une révision stratégique de ses activités. La firme technologique taïwanaise, qui évolue entre les univers des smartphones et de la réalité virtuelle, étudierait plusieurs options.

Bloomberg évoque la piste d’une vente pure et simple de la société mais aussi la possibilité de se séparer de la division engagée dans la réalité virtuelle autour de son casque Vive (un accessoire apprécié par les experts). Un conseiller planche sur le sujet, évoque l’agence de presse américaine.

Dirigée par la co-fondatrice de la société Cher Wang, HTC a célébré sa vingtième année d’existence dans le courant du printemps.

Parallèlement, la firme a lancé un nouveau smartphone haut de gamme plutôt élégant : le HTC U11, qui tourne sous Android 7.1 (« nougat ») et qui intègre la surcouche HTC Sense pour l’interface utilisateur, est doté d’une surface 3D en verre. Le terminal (en photo de une) fonctionne sous la plateforme mobile Qualcomm Snapdragon 835.

Malgré son audace technologique, HTC ne parvient pas à percer sur le segment des smartphones. Il ne figure pas dans le top 5 mondial des fabricants selon Gartner lors d’un pointage du premier trimestre 2017.

Trois fabricants chinois lui font de l’ombre : Huawei, Oppo et Vivo. Sans compter sur la puissance de Samsung et Apple.

HTC pourrait profiter du salon technologique IFA de Berlin qui ouvre ses portes la semaine prochaine pour dévoiler de nouveaux modèles de smartphones.

Rien qu’en 2017, il en avait prévu sept sur sa feuille de route mais Androidpit.fr n’en a recensé que trois nouveaux modèles :  HTC U Play, U Ultra et U11.

En termes de business, HTC a du mal à remonter la pente. Son chiffre d’affaires a capoté : il était évalué à 13,8 milliards d’euros en 2011 contre 2,31 milliards d’euros en 2016.

Pour tenter de redresser la barre, la firme avait procédé à une vague de suppression massive de postes en 2015, affectant 15 % de son effectif (soit environ 2250 personnes sur les 15 000 salariés), rappelle Les Echos dans un article en date du 26 mai.

HTC voudrait rebondir dans la sphère de la réalité virtuelle avec le casque Vive. Mais, là aussi, la concurrence est vivace.

Dans le courant de l’été, la firme s’est résolue à baisser le prix de 200 dollars de son casque VR (désormais disponible à 599 dollars).

htc-vive


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur