Patch Tuesday : les failles visant Microsoft DirectShow et Video ActiveX corrigées

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Dans sa mise à jour de sécurité IT mensuelle, Microsoft a émis six bulletins de sécurité, qui corrigent neuf failles.

Comme convenu le 14 juillet, Microsoft a diffusé son Patch Tuesday.

L’éditeur a confirmé la liste des 6 bulletins signalées dans sa notification émise la semaine dernière. Eléments nouveaux : on apprend que neuf failles ont été colmatées à cette occasion. En particulier deux vulnérabilités jugées préoccupantes dans l’écosystème Microsoft.

La première visait Microsoft DirectShow (librairie de filtres multimédia intégrée dans DirectX) dans la manipulation de fichiers multimédia Quicktime. Elle pouvait être exploitée à distance par le biais de pages Web spécialement construites afin d’exécuter, lors de la navigation sur ces pages, du code arbitraire sur le système vulnérable.

La seconde concernait un problème de contrôle sur Microsoft Video ActiveX, qui avait aussi fait du bruit. Des solutions temporaires avaient été proposées. L’éditeur vient de sortir un patch définitif.

Sur les six bulletins de sécurité de Microsoft, trois failles sont considérées comme “critiques” (vulnérabilité dont l’exploitation pourrait permettre de propager un ver Internet sans aucune action de l’utilisateur). Elles concernent diverses plates-formes Windows (Windows 2000, Windows XP, Windows Server 2003, Windows Vista, Windows Server 2008).

Les trois autres concernent des vulnérabilités jugées “importantes” (vulnérabilité dont l’exploitation pourrait entraîner la compromission des caractères de confidentialité). Elles touchent Microsoft Office System Service Pack 1, Microsoft Internet Security and Acceleration Server 2006, Microsoft Virtual PC et Microsoft Virtual Server.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur