Patch Tuesday : Microsoft corrige une faille de sécurité critique dans PowerPoint

Cloud

Le bulletin de sécurité pour le mois de mai propose une mise à jour pour corriger une faille de sécurité pouvant être exploitée à partir de plusieurs versions d’Office intégrant PowerPoint.

L’éditeur publie pour le mois de mai un seul bulletin de sécurité qui vise à corriger des vulnérabilités affectant PowerPoint. Ce patch correctif corrige tout un lot de failles pouvant toucher le logiciel de présentation dans les versions de la suite bureautique Office 2000, Office 2003, Office XP, Office 2007 et Office pour Mac OS X.

La vulnérabilité affectant Office 2000 a été qualifiée par Microsoft de “critique”. En revanche, les vulnérabilités touchant toutes les autres moutures d’Office intégrant PowerPoint ne sont pas considérées comme “importantes”.

PowerPoint a en effet été victime d’une importante faille de sécurité en avril dernier, exploitée par des pirates. L’ouverture d’un fichier PowerPoint en .ppt infecté lance un cheval de Troie et permet ainsi l’exécution d’un code malveillant à distance offrant la possibilité à un hacker de prendre le contrôle de la machine en utilisant les droits de l’utilisateur.

“La mise en place de vulnérabilités dans des suites Office est une des méthodes les plus prisées par les pirates, spécialement quand il s’agit de mener des attaques furtives pour voler des données de haute valeur“, explique David Marcus, chercheur et directeur de la communication pour le laboratoire de recherches McAfee Avert Labs.

L’éditeur publie pour le mois de mai un seul bulletin de sécurité qui vise à corriger des vulnérabilités affectant PowerPoint. Ce patch correctif corrige tout un lot de failles pouvant toucher le logiciel de présentation dans les versions de la suite bureautique Office 2000, Office 2003, Office XP, Office 2007 et Office pour Mac OS X.

La vulnérabilité affectant Office 2000 a été qualifiée par Microsoft de “critique”. En revanche, les vulnérabilités touchant toutes les autres moutures d’Office intégrant PowerPoint ne sont pas considérées comme “importantes”.

PowerPoint a en effet été victime d’une importante faille de sécurité en avril dernier, exploitée par des pirates. L’ouverture d’un fichier PowerPoint en .ppt infecté lance un cheval de Troie et permet ainsi l’exécution d’un code malveillant à distance offrant la possibilité à un hacker de prendre le contrôle de la machine en utilisant les droits de l’utilisateur.

“La mise en place de vulnérabilités dans des suites Office est une des méthodes les plus prisées par les pirates, spécialement quand il s’agit de mener des attaques furtives pour voler des données de haute valeur“, explique David Marcus, chercheur et directeur de la communication pour le laboratoire de recherches McAfee Avert Labs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur