Patrick Drahi prêt à lâcher SFR Belgium

EntrepriseOpérateursRéseaux
sfr-belgium-vente-patrick-drahi
3 3

Le dirigeant du groupe Altice voudrait vendre sa filiale SFR Belgium, faute de position stratégique acquise.

Patrick Drahi voudrait céder SFR Belgium (l’ex-câblo-opérateur Coditel Brabant acquis en 2003 pour 82 millions d’euros). Un mandat de vente a été confié à la banque d’affaires Lazard dans ce sens.

Selon The Financial Times qui a révélé l’info, la filiale belge du groupe Altice serait valorisée 500 millions d’euros. Son chiffre d’affaires tournerait autour de 75 millions d’euros en 2015, pour un résultat brut d’exploitation de 51 millions d’euros. SFR Belgium revendiquerait 110 000 clients câblés.

Patrick Drahi considère que la partie est finie en Belgique. Il a tenté d’acquérir l’opérateur belge Base (troisième opérateur belge, propriété du groupe télécoms néerlandais KPN) pour renforcer sa position mais, finalement, c’est le câblo-opérateur Telenet (filiale du groupe de Liberty Global de John Malone, que Patrick Drahi admire) qui a pris la main début 2016.

Il avait aussi regardé le dossier Mobistar en 2014 mais Orange, qui détient une position majoritaire, vient de renforcer son influence sur l’opérateur, en passant par un rebranding.

Actuellement, la configuration du groupe Altice évolue considérablement avec le rachat de Cablevision et de Suddenlink aux USA. Il détient une meilleure position en France qu’en Belgique avec le groupe Numericable-SFR qui poursuit sa restructuration.

(Crédit photo : page Facebook SFR Belgium)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur