Paydiant : une fenêtre de tir pour PayPal dans le commerce physique

E-paiementEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
paypal-paydiant

PayPal met la main sur Paydiant et sa plate-forme technologique qui permet aux marchands de proposer des solutions de paiement mobile en marque blanche.

Historiquement axé sur le paiement en ligne, le business de PayPal s’oriente progressivement vers le commerce physique.

La filiale – bientôt émancipée – du groupe eBay s’ouvre une nouvelle fenêtre de tir en mettant la main sur Paydiant. Cette start-up basée à Boston (Massachusetts) a développé une plate-forme technologique qui permet aux marchands de proposer leurs propres solutions de paiement mobile associées à un portefeuille électronique en marque blanche.

Présentée comme un alternative à Apple Pay, Google Wallet et consorts, cette offre cloud est censée donner davantage de liberté aux commerçants. Elle est actuellement exploitée par Subway, Harris Teeter (chaîne de supermarchés présente dans plusieurs Etats américains) ou encore la banque Capital One. Un réseau de grandes enseignes – dont CVS, Walmart et Target – s’est également basé sur Paydiant pour monter le service CurrentC, fondé essentiellement sur les QR codes.

En un peu plus de quatre années d’activité, Paydiant a levé environ 35 millions de dollars (source Crunchbase), avec le fonds de capital-risque General Catalyst comme principal investisseur. Le montant du rachat par PayPal n’est pas communiqué, mais plusieurs sources dites “proches du dossier” par Re/code évoquent une transaction à 280 millions de dollars.

L’opération devrait être bouclée au plus tard en avril, à en croire TechCrunch. Les quelque 70 employés de Paydiant rejoindront les équipes de PayPal, qui récupérera par la même occasion l’intégralité des actifs technologiques et du portefeuille de clients de la jeune pousse.

PayPal profite de l’occasion pour lancer, initialement au Royaume-Uni et en Australie, un module NFC qui pourra être couplé à des systèmes de caisse traditionnels pour faciliter la prise en charge du paiement sans contact via les cartes bancaires ou les téléphones mobiles. Un déploiement aux Etats-Unis est prévu ultérieurement, dans le courant de l’année 2015.

L’annonce de PayPal fait suite à celle de Google, qui officialisait, la semaine passée, la signature d’un accord avec les opérateurs mobiles américains AT&T, T-Mobile et Verizon Wireless autour de la solution de paiement sans contact Softcard. Quelques jours plus tôt, Samsung faisait part de son intention d’acquérir la société LoopPay, à l’origine d’une technologie sans contact émulant les cartes à bande magnétique.

paydiant-paypal

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur