PayPal fait son trou dans le commerce physique

Régulations
PayPal paiement mobile Discover Etats-Unis

Via son partenaire Discover, troisième émetteur de cartes de crédit aux Etats-Unis, PayPal avance ses pions dans le commerce physique.

Pour imposer à grande échelle son système de paiement électronique, PayPal avance désormais ses pions dans le commerce physique.

La filiale d’eBay porte son offensive sur les Etats-Unis en s’attachant, via son partenaire Discover Financial Services (3e émetteur de cartes de crédit dans le pays, après Visa et MasterCard), le concours d’une cinquantaine d’établissements financiers.

Heartland Payment Services et Total System Services entrent à cette occasion dans la boucle, comme Vantiv, Global Payments ou encore WorldPay quelques semaines auparavant.

C’est via ces banques et institutions, premiers intermédiaires entre vendeurs et acheteurs, que PayPal peut renforcer ses liens avec les enseignes de distribution.

A la faveur du partenariat stratégique noué avec Discover, Burger King (restauration rapide), Sephora (produits cosmétiques) ou encore Nordstrom (prêt-à-porter) accepteront, à court terme, PayPal dans leurs magasins.

D’ici la fin de l’année, le spécialiste du paiement électronique se sera fait, selon Reuters, une place dans quelque 2 millions de boutiques outre-Atlantique.

Y circuleront des cartes de crédit dédiées, compatibles avec les terminaux de paiement actuels.

Par leur biais ou via une méthode alternative impliquant la saisie d’un code PIN, le client peut régler ses achats avec des fonds hébergés sur son compte PayPal (des frais de traitement sont prélevés au passage).

Un grand acteur de la distribution reste pour l’heure imperméable au concept : Wal-Mart. Son porte-parole Randy Hargrove ne décèle pas la valeur ajoutée.

Il évoque a contrario une hausse des coûts et une complexification du processus de paiement liées à l’introduction d’un intermédiaire supplémentaire dans la transaction.

Dans un autre registre, la frilosité des commerces de proximité se fait plus forte encore.

Pour séduire ces stations-service, ces épiceries, ces pharmacies et autres magasins d’appoint, PayPal flexibilise son système de paiement en introduisant la réservation et le paiement anticipé des consommations.

Autre solution, Here, qui combine, à destination des petites structures, prestataires de services et vendeurs occasionnels, une application pour smartphones et un lecteur de cartes cryptés.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

Crédit photo : 3DStock – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur