PayPal acquiert TIO Networks : les non-bancarisés dans le viseur

E-paiementEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
paypal-tio
1 2

PayPal débourse 233 millions de dollars pour TIO Networks et sa plate-forme transactionnelle axée sur l’acceptation de multiples moyens de paiement.

PayPal fait un pas de plus vers les populations non bancarisées*.

Après avoir mis la main sur le spécialiste du transfert d’argent en ligne Xoom (un concurrent de Western Union et de Moneygram acquis à l’été 2015 pour 890 millions de dollars), le groupe américain s’empare de TIO Networks.

Cette société canadienne, fondée en 1997 et introduite en Bourse trois ans plus tard, exploite une plate-forme transactionnelle qui permet le règlement de factures récurrentes avec un large éventail de moyens de paiement.

La technologie s’interface avec les systèmes de facturation des opérateurs télécoms (AT&T, AIO, Cricket Wireless…), des compagnies de distribution d’énergie, des assureurs, des concessionnaires ou encore des fournisseurs de services financiers.

Parmi les options que TIO Networks propose à ses 10 000 clients revendiqués figure la borne libre service. Celle-ci peut être installée chez des partenaires distributeurs, mais aussi dans des commerces tiers, qui perçoivent alors une commission.

La technologie est également intégrable dans les systèmes d’encaissement des revendeurs ; le matériel pouvant être fourni par l’intermédiaire de Global Express Money, filiale de TIO.

Autre solution : une application mobile utilisable en marque blanche et éventuellement doublée d’une Web App.

Via ses filiales Global Express Money, ChargeSmart USA et Softgate Systems, TIO Networks commercialise des offres supplémentaires qui touchent notamment au paiement de loyers et à l’achat de recharges mobiles.

PayPal met 233 millions de dollars sur la table, intégralement en cash, pour absorber l’ensemble de ce portefeuille. C’est une prime d’environ 25 % sur la moyenne du cours boursier de TIO Networks au cours des 90 jours précédant l’annonce de l’opération.

Au niveau financier, la société affiche, sur son dernier exercice annuel achevé le 31 juillet 2016, un chiffre d’affaires d’environ 57 millions de dollars, pour un résultat à 3,2 millions (à comparer aux 3 milliards de dollars de C.A. que PayPal dégage dans le même temps, pour 390 millions de résultat net). Elle affirme qu’au cours de cette période, plus de 7 milliards de dollars de paiements ont transité par sa plate-forme.

* Près de 2 milliards d’individus, selon la Banque mondiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur